Actualité

Le monde de la communication romande s’est retrouvé à Allmedia17

Allmedia17 a fait salle comble hier à Lausanne.  Plus de 200 professionnels de la communication, du marketing et de la publicité se sont retrouvés à Lausanne pour débattre de l’avenir de la branche à l’invitation de l’association faîtière CS-Communication Suisse.

La deuxième édition de ce rendez-vous remodelé a proposé deux tables rondes, une  sur « l’avenir des médias » et l’autre sur « les cibles publicitaires ». En préambule, la directrice de l’agence BETC/Havas, Mercedes Erra, a présenté l’étude que son agence mène depuis des années pour comprendre et anticiper les tendances dans 28 pays.

On s’en doute, l’annonce de la fermeture de L’Hebdo a fait débat. Serge Reymond, directeur du secteur médias payants de Tamedia, a toutefois rejeté tout discours passéiste : “La presse romande doit regarder vers l’avenir. Nous avons subi le digital mais aujourd’hui nous sommes avons commencé, du moins chez Tamedia, à proposer des solutions innovantes pour le marché lecteur et annonceur. Tout n’est pas fini.”

Allmedia17 a également été l’occasion pour le président de CS-Communication Suisse, François Besençon, de donner les grandes lignes des priorités de l’association pour 2017 à travers une croissance des événements professionnels, une participation accrue au débat politique concernant la communication et un soutien actif à la transformation des métiers de la communication.

Patrick Zanello, organisateur de Allmedia17, a conclu son intervention en rappelant la récente étude européenne qui démontre que pour 1 franc investit en publicité, ce sont plus de 7 francs qui sont
générés dans l’économie réelle et en indiquant que la prochaine édition de Allmedia se déroulera en janvier 2018.

_dsc0160-copie _dsc0230

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer