Actualité

Le rapport annuel de Ringier confié cette année à l’artiste Wade Guyton

Chaque année, la mise en pages du rapport annuel de Ringier est confiée à un artiste. Pour celui de l’année 2014, dont le contenu a été présenté ce matin, c’est  l’artiste conceptuel new-yorkais Wade Guyton qui s’en est chargé. Il a choisit de fragmenter une de ses grandes œuvres en 360 morceaux grâce à la photographie, et les a rassemblés entre deux couvertures de livre. Résultat celui qui feuillette ce document pourra observer, page après page, des extraits d’une œuvre intitulée «3031», de 8,60 mètres de largeur sur 2,75 mètres de hauteur: tantôt uniquement en noir, tantôt la toile écrue portant les traces d’impression du plotter. En grand et en petit, la totalité en grand et les petits fragments isolés, le noir et le blanc – le concept de Guyton permet de nombreuses associations.

La brochure comporte ensuite le rapport proprement dit en annexe, conçu comme un livre d’art. Les chiffres sont en grand, car ils constituent en réalité le cœur de tout rapport annuel; le texte en revanche est imprimé en petits caractères. La couleur est totalement absente.

ecbae7cb-5884-4847-8712-ced5b7d41f1c

Originaire du Middle West des Etats-Unis, Wade Guyton, 42 ans, s’est installé très jeune à New York, où il a notamment travaillé comme gardien de nuit. Dès le début, il a misé sur Photoshop et les imprimantes à jet d’encre en tant qu’outils de sa production artistique. Il s’est fait connaître avec son grand X, imprimé sur des pages de revues et de catalogues. En 2012 déjà, le musée Whitney de New York a accueilli une rétrospective de Guyton, mais il est également très présent en Europe dans diverses expositions.

 

Tags
Voir plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close