Actualité

Le secteur de l’événementiel exige un parachute de sécurité face aux annulations liées au coronavirus

EXPO EVENT Swiss LiveCom Association et quinze autres groupements de l’événementiel demandent au gouvernement fédéral de couvrir les pertes financières dues aux restrictions imposées entre le 1er juin 2021 et 30 avril 2022 aux événements à court terme, aux annulations d’événements ou au report d’événements et de salons en raison du Covid-19. L’objectif du «parachute de sécurité» est de planifier et d’organiser les événements de 2021/2022 dans un cadre clairement défini, malgré les impondérables dus à la crise du Covid-19.

Un secteur qui a perdu 220 millions rien qu’en 2021
Les premiers chiffres émanant de ce secteur que les organisateurs de salons indiquent que plus de 35 projets ont déjà été annulé en 2021 en raison de la situation actuelle. Cette situation a déjà entraîné une perte de chiffre d’affaires de plus de 220 millions de francs, soit environ un tiers du chiffre d’affaires annuel.

Afin que des événements et salons puissent à nouveau être organisés dès l’été 2021, un programme d’aide est indispensable. En effet, l’indemnisation dans le domaine de la culture et du sport est refusée à la partie de ce secteur la plus importante économiquement (prestataires de services pour les manifestations professionnelles). D’autres mesures de soutien, telles que l’indemnisation du chômage partiel ou l’indemnisation des cas de rigueur, n’offrent aucune protection pour l’avenir. Elles sont rétroactives et ne résolvent pas les problèmes liés à l’impossibilité de planification. D’autres mesures auxiliaires telles que l’indemnisation du travail de courte durée pour des difficultés financières n’offre aucune protection prospective car elles sont rétrospectives et ne résolvent pas l’arriéré de planification.

Christoph Kamber, Président d’EXPO EVENT Swiss LiveCom Association, bénéficie également du soutien de Beat Zwahlen, PDG de MCH Group, le plus grand organisateur de salons en Suisse: «Le lockdown dû à la deuxième vague de COVID signifie pour tous les organisateurs de salons qu’aucun événement ne peut être organisé avant au moins mai 2021. La survie financière de notre secteur d’activité dépendra donc essentiellement du déroulement du second semestre, pour lequel de nombreux événements sont prévus, notamment en raison des reports. La grande incertitude qui règne à ce sujet, et par conséquent l’impossibilité de calculer les risques, nous obligent donc à nous attaquer aux préparatifs avec retenue, à réduire massivement les formats des manifestations et à renoncer longtemps à l’avance aux événements coûteux. Un parachute de sécurité nous permettrait de reprendre nos préparatifs, d’assurer avec l’intensité nécessaire notre communication sur le marché pour l’ensemble du portefeuille et de regarder vers l’avenir.»

Projet de loi “Parachute de sécurité”

Un réseau d’associations
EXPO EVENT Swiss LiveCom Association s’est constituée en une alliance nationale avec les 15 associations suivantes:
• AECG – Association Événement et Congrès Genève
• ART.OS – Association professionnelle de la scène culturelle romande
• FSPE – Fédération Suisse des Professionnels de L’Événementiel
• IELA – International Exhibition Logistics Association
• orchester.ch – Verband Schweizer Berufsorchester
• Promoter Suisse – Faîtière des promoteurs suisses d’événements musicaux
• SBV – Schweizerischer Bühnenverband
• SCC – Swiss Congress Centers
• SCIB – Switzerland Convention & Incentive Bureau
• SMPA – Swiss Music Promoters Association
• SMV – Schweizerischer Marktverband
• SVS – Schweizer Schausstellerverband
• svtb – Schweizer Verband technischer Bühnen- & Veranstaltungsberufe
• TECTUM – Schweizer Verband der Festzeltbauer und temporären Bauten
• VSSA – Swiss Stadia & Arena

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter