Actualité

Le taux moyen de visibilité des pubs digitales sur les principaux réseaux d’éditeurs suisses est de 65,1%

L'IAB Suisse et de l'ASA fixent, avec les éditeurs, les normes pour la publicité digitale

La visibilité des supports publicitaires donne lieu régulièrement à des discussions entre les annonceurs, les agences et les éditeurs. Les différentes méthodes de mesure, qui modifient les chiffres dans chaque cas et n’offrent donc que peu de transparence et de comparabilité, sont particulièrement problématiques. Raison pour laquelle, l’IAB et l’Association suisse des annonceurs (ASA) ont décidé, en collaboration avec les éditeurs de presse et les spécialistes du marketing, d’accroître la transparence du processus et de publier les chiffres de visibilité pour tous les supports publicitaires à partir de cette année.

La norme de mesure est la valeur 50/1 de l’IAB international, c’est-à-dire que 50 % du matériel publicitaire doit se trouver dans la zone visible pendant au moins une seconde.

Comme annoncé, Admeira, Goldbach/TX Markets, Audienzz, Romandie Network et watson publient pour la première fois les valeurs de visibilité des encarts publicitaires pour le premier trimestre 2020 :

  • La visibilité des deux publicités sur écran de bureau est en moyenne de 71,1 %.
  • Dans le segment de la publicité mobile, la visibilité moyenne est de 61,2 %.
  • Dans l’ensemble, la visibilité des supports publicitaires insérés a atteint un de 65,1 %.

La mesure est basée sur 4,4 milliards d’impressions publicitaires et a été réalisée avec les outils suivants :

  • Admeira : Xandr et Google Ad Manager
  • Goldbach / TX Markets : Integral Ad Science (IAS) et Google Ad Manager
  • Audiencezz : Xandr
  • Réseau Suisse romande : Smart Ad Server ▪ watson : Google Ad Manager

Roland Ehrler, directeur de l’ATS, est satisfait des chiffres : “Il est important que nous ayons maintenant une “mesure du pouls” régulière et – comme c’est déjà une pratique courante dans d’autres pays – que nous voyions tous les trimestres comment les taux de visibilité évoluent, en espérant clairement qu’ils s’amélioreront progressivement. Par rapport aux autres pays européens, nous sommes légèrement au-dessus de la moyenne au premier trimestre. Mais nous constatons aussi qu’un pays comme l’Autriche atteint encore un taux de visibilité supérieur de 14 %”.

À l’avenir, la publication sera trimestrielle. Il sera certainement intéressant de voir comment les chiffres évolueront au cours du prochain trimestre sous l’influence de la crise de la couronne.

 

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer