Actualité

Le Temps : 36 postes supprimés

La rédaction du  Temps a pris connaissance aujourd’hui de la liste des journalistes licenciés. Au total ce sont 36 postes, dont 11 retraites anticipées, qui seront supprimés au sein de la newsroom.

Comme l’a déclaré Michel Danthe, président de la société des rédacteurs, “il s’agit de la plus forte restructuration de l’histoire de cette rédaction”. Des solutions alternatives, visant à réduire le nombre de licenciements , ont été présentées par les journalistes mais aucune n’a été prise en compte par la direction de Ringier Axel Springer. Désormais, s’ouvre l’étape de la négociation des plans sociaux.

Après la fermeture de L’Hebdo, l’annonce de ces licenciements est très durement ressentie par la rédaction dont certains craignent que les forces ne soient plus suffisantes pour assurer le volume de travail d’un quotidien.

Tags

Articles similaires

Un commentaire

  1. Les éditeurs assassins de l’Hebdo et du Temps sont coupables de crimes impardonnables. TUER des journaux parce qu’ils ne rapportent pas assez de fric à des millionnaires est honteux, répugnant, injustifiable. Scandaleux que la mort programmée de la presse romande soit abandonnée à ces Suisses allemands irresponsables!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter