Cominmag.ch

L’Ecole 42 : après Lausanne, cap sur Zürich et Bâle!

L’école 42 est un modèle éducatif révolutionnaire de formation en informatique. Il s’est répandu avec succès à travers le globe depuis sa création à Paris il y a dix ans et annonce fermement son intention d’étendre son rayonnement en Suisse alémanique.

Avec 52 campus répartis sur 29 pays et 5 continents, plus de 37’000 étudiant.e.s – dont 22% de femmes – et un taux d’employabilité de 100%, l’école 42 est devenue une référence internationale en matière de formation informatique. Le secret de son succès ? Une formation gratuite, sans prérequis académiques, basée sur des projets pratiques, l’entraide et une pédagogie novatrice sans professeur.

42 Lausanne : la success story romande
Avec 500 étudiant.e.s, dont 159 nouveaux venus pour sa troisième rentrée, 42 Lausanne s’établit fièrement comme le second acteur de la formation en informatique en Suisse romande, juste après l’EPFL. Avec un coût de formation d’à peine 3’500.- CHF par étudiant.e.s par an, et un taux d’emploi de 67% après le premier des 2 stages prévus dans la formation, les retours sur investissement sont tangibles.

Cap sur la Suisse alémanique : 42 à Zürich et à Bâle
Face à la demande croissante de talents informatiques, l’ouverture d’un campus à Zürich en 2024 et d’un satellite à Bâle en 2025 est envisagée. Ce projet vise à offrir des opportunités à celles et ceux qui ont été écarté.e.s des parcours traditionnels ou qui souhaitent une reconversion professionnelle.

Malgré le succès indéniable de la formation duale en Suisse, notamment en Suisse alémanique, la formation supérieure (Universités, EPF, Hautes écoles) reste inaccessible pour une grande partie de la population. 42 propose une alternative solide et gratuite et d’une flexibilité sans précédent pour nos étudiant.e.s qui, à diverses étapes de leur vie, cherchent à se réorienter, se former et s’intégrer dans le secteur technologique.

« Cette ouverture à Zurich ne sera possible qu’avec le soutien des entreprises locales et nationales. J’invite donc toutes les patronnes et tous les patrons à soutenir ce modèle novateur qui a déjà fait ses preuves partout à l’international. Et qui leur permettra rapidement d’accéder aux talents si nécessaires au développement de leurs entreprises. » Serge Reymond, président de l’association 42 Switzerland

Quitter la version mobile