Actualité

Les rencontres de KS-CS : Interview d’Antoine Egli, directeur HP MEDIA

L’Association faîtière KS/CS Communication a demandé à Patrick Zanello d’interviewer des professionnels de la communication romande. Cominmag profite de ce pont de l’Ascension pour les publier sur sa plateforme afin de compléter la démarche lancée avec ses Cominmag Live auprès des agences de communication romande au temps du Covid-19. 

Après quelques semaines de semi-confinement, comment allez-vous chez HP Media ?
Cette période de confinement a totalement changé notre quotidien ainsi que notre travail d’équipe. Heureusement, nous avions déjà une collaboratrice qui faisait du télétravail un jour par semaine. Nous avions ainsi toutes les applications et systèmes techniques à disposition pour que l’ensemble de nos collaborateurs(trices) en fasse de même. Une partie de l’administration fait également du télétravail et nous avons au moins une personne toujours présente au bureau pour assurer le soutien administratif. Dans la foulée, nous avons transformés nos réunions hebdomadaires (qui sont devenu bihebdomadaires) en visioconférences. Cela fonctionne plutôt bien et l’esprit d’équipe est ainsi maintenu. Au final, ce n’est pas le télétravail qui pose un problème pour nous (car même en télétravail, chaque collaborateur(trice) est atteignable via son téléphone interne de l’entreprise, comme si on était au bureau. Ce sont nos clients qui, en télétravail, ne sont souvent plus atteignable autrement que par mail. Les manifestations annulées, suite au confinement, ont reporté leurs campagnes (le chiffre d’affaires n’est pas perdu, mais décalé). Par contre si la manifestation est reportée d’un an il n’est pas possible d’envisager rattraper le budget reporté. Egalement à ne pas sous-estimer, c’est la disponibilité des entreprises à communiquer après la pandémie. Le budget « publicité » étant trop souvent mis en « sourdine » dans les périodes de grands changements. Après la période de confinement arrive l’été, c’est pourquoi nous tablons beaucoup sur une forte reprise fin août – début septembre (probablement pas avant).

C’est quoi le monde d’après pour vos médias ?
Concernant la « PRESSE », nous gérons des supports de niche est la continuité est plutôt encourageante. Nous n’avons pas la même configuration que la « PRESSE » quotidienne. D’autant plus que plusieurs de nos supports ont une durée de vie d’un an ou plus et touchent le secteur touristique (Bateaux de la CGN ou guide touristique Michelin). Avec la pandémie, on peut prévoir que les voyages locaux vont à nouveau être privilégié (la saison d’hiver, qui était déjà en période de pandémie et juste avant le confinement, a vu le nombre de réservations dans nos régions de montagne augmenter) ce qui est favorable aux espaces publicitaires que nous proposons. L’affichage quant à lui reste toujours visible. Nous aurons perdu les budgets des manifestations annulées et des commerces fermés durant cette période. Après le confinement, les réservations vont revenir.

Si on parle un peu business, quels sont vos gros challenges à venir ?
Que nos partenaires aient le même sentiment positif que nous concernant les affaires d’après la pandémie et qu’ils ne prennent pas des décisions qui pourraient prétériter les développements futurs. Nous espérons tirer à profit notre expérience de bon fonctionnement en télétravail pour étendre notre réseau de commerciaux tant en Suisse Romande qu’Alémanique. Cette façon de collaboration permettrait de diminuer les charges administratives tout en garantissant le meilleur résultat pour nos partenaires.

Dans cette période spéciale, quel livre, quelle série, quelle chanson recommandez-vous aux membres de CS ?
Pourquoi ne pas se tourner vers la nature. Apiculteur de loisirs, je propose de lire « Des abeilles et des hommes » de Markus Imhoof & Claus-Peter Lieckfeld (Edition Jour2Fête & Edition d’en bas). On y trouvera aussi le résultat de certaines décisions humaine absurdes. Et si on aime les belles photos plongez-vous dans le livre « Les abeilles et la vie » de Didier Van Cauwelaert (Edition Michel Lafon). Vous y trouverez des photos fantastiques possibles uniquement avec notre technologie de miniaturisation.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer