Actualité

L'Express-L'Impartial : un accord trouvé

Un accord a été trouvé lundi entre les journalistes de «L’Express» et de «L’Impartial» et la direction de la Société neuchâteloise de presse (SNP). Il prévoit le dépôt d’une demande de chômage partiel auprès des autorités cantonales. Si la demande est rejetée, le plan d’économies initial portant sur dix suppressions de postes au total sera appliqué, ont indiqué la SNP et la Société du personnel des rédactions de «L’Express» et de «L’Impartial» (SPREI) dans un communiqué commun lundi soir.
Six postes “sauvés”. Si elle est acceptée, la situation à l’échéance sera réévaluée, au besoin, dans le cadre du processus d’information prévu par la convention collective de travail (CCT). Six postes de travail pourraient alors être supprimés au terme de la période de chômage partiel. Au préalable, quatre postes seront de toute façon supprimés au sein des rédactions.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer