Actualité

L’Université de Genève et Terre des hommes développent un projet autour de l’IA

Améliorer le diagnostic des maladies infantiles et sauver des vies: tels sont les objectifs poursuivis conjointement par l’Université de Genève (UNIGE) et Terre des hommes dans le cadre d’un protocole d’accord signé entre les deux partenaires. Cette collaboration trouve une première application pratique, soutenue par la Fondation Cloudera, qui vise à intégrer l’intelligence artificielle dans un projet de santé mené au Burkina Faso par Terre des hommes, plus grande organisation suisse d’aide à l’enfance.

Terre des hommes collecte les données et Cloudera maitrise la technologie. Avec ses compétences académiques dans les domaines du big data, de l’épidémiologie et des sciences de l’implémentation, L’UNIGE relie les deux, donne du sens à ces données. Elle apporte une aide pour l’analyse, des pistes pour l’amélioration et le fonctionnement des outils sur le terrain», explique le professeur Antoine Geissbuhler, chef du groupe de recherche en informatique médicale de la Faculté de médecine de l’UNIGE et responsable du Service de cybersanté et télémédecine des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

4 millions de consultations ont déjà été réalisées avec l’application sur tablette Integrated e-Diagnostic Approach (IeDA). Outre le suivi des épidémies, l’intelligence artificielle permettra de mesurer la performance de chaque agent de santé. Des diagnostics de districts sanitaires entiers seront également évalués avec précision. L’analyse de données va donc permettre d’identifier des lacunes et de cibler des interventions selon les besoins. Egalement partenaire du projet, le Ministère de la Santé du Burkina Faso pourra ainsi réagir rapidement et prendre des mesures adéquates.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé