Actualité

Grand10 : carton rouge à M&C Saatchi !

Les Créatifs Romands, association des professionnels des métiers créatifs et organisateur de l’évènement, et Publicité Romande, association faîtière des métiers de la communication, et partenaire de l’évènement dénoncent la distribution non autorisée de documents émanant de l’agence M&C Saatchi à la sortie et au sein du BFM. Nos associations représentent l’ensemble de nos membres et surtout défendent des principes de loyauté et d’équité. Les organisateurs du GRAND ne pouvaient rester muets face à cette action déloyale.

Tags

Articles similaires

33 Commentaires

  1. hmmmm, pour ceux qui ne pouvait être présent, peut-^tre un rappel des faits!
    merci

  2. Chère com’inmag.ch,

    Très surpris de lire que M&C SAATCHI fait la une ce matin …pour la distribution de sa gazette à la sortie du GRAND. Petite précision, nos 2 sympathiques hôtesses étaient en dehors du BFM et proposaient notre News quand les gens quittaient l’événement. Ce n’est donc pas M&CSAATCHI qui a perturbé la soirée !

    Si une agence de pub est montrée du doigt quand elle ne fait que son travail,
    alors à quoi sert l’Ambient comme moyen de communication ? Et d’ailleurs la catégorie Ambient est même primée lors de cet événement, non ?

    Faut-il comprendre que la distribution de carte de visite va devenir prochainement illégale ? Et qu’une soirée comme le GRAND n’est pas –aussi- un moment pour faire du business ?

    Et pour celles et ceux qui n’ont pas eu la chance de recevoir notre Gazette, c’est avec plaisir que nos hôtesses vous la feront parvenir, par poste ou par pdf, à moins que là aussi, nous n’ayons plus le droit d’utiliser notre Mac ?

    Sans rancune, longue Vie au GRAND !

    Olivier Girard
    Fondateur & Directeur de Création
    M&C SAATCHI

  3. Quelle tristesse de lire ces lignes…
    Le carton rouge ne devrait-il pas être attribué à la cérémonie désastreusement coordonnée et honteusement bâclée de ce GRAND 2010? Parlons de professionnalisme romand…. la honte!

    Pas étonnant que nos confrères Suisses Alémaniques se moquent de nous et nous qualifient de “NULS” ! Je ne travaille plus chez M&C, mais je peux vous dire que cette agence est la meilleure du coin, parce que là… on y trouve des vrais pros. Et si distribuer des brochures…. “COMMUNIQUER” est maintenant pénalisé…. Je me demande bien où donc va la créativité et la communication romande. Les gens qui dénoncent cela sont bien jaloux, et je suis bien triste pour eux. Il ne se passe déjà tellement rien ici que dès que quelqu’un ose quelque chose, il est montré du doigt et mis au vestiaire.

    Pas terroche.

    Julien de Preux
    ex-DA de M&C SAATCHI
    futur ex-résident de Suisse Romande

  4. Les organisateurs du GRAND, devraient plutôt dépenser de l’énergie pour le prochain GRAND dès aujourd’hui. Histoire de ne plus vivre une cérémonie aussi calamiteuse. Surtout après la volonté annoncée en début de soirée de devenir “un pôle de créativité mondial”. Parce que le chemin est encore long.

  5. Moi j’adore M&C SAATCHI, donc je les défends, faire de l’ambiant à une soirée de com c’est FUN!!!

    Par contre distribuer des brochures, aussi belles qu’elle soient et appeler ça de l’ambiante… C’est sans doute une blague ;-).

  6. Un peu plus de 1000 personnes présentes au BFM pour cette soirée de palmarès. De beaux projets, du beau monde, de la bonne musique, à boire et à manger – c’est ce dont il faut ce souvenir jusqu’à la prochaine édition du GRAND.

  7. chers créatifs romands, vous tendez une jolie perche (ou un bâton) à tous ceux qui ont vécu cet enterrement de la création romande. Par le début, et dans l’ordre, un bâtiment magnifique, habillé simplement par des stands plus moches les uns des autres, sans rappeler, le salon des inventions dans les années 70, une cérémonie qui commence par une liste de remerciements aussi polis et longs que le parterre du BFM (on devrait mettre les remerciements à la fin, il y en auraient moins), pour se poursuivre par un discours de M. Publisuisse complétement déplacé, au point de croire que c’était un sketch! “les valeurs de la pub pour les clopes et l’alcool” comme liberté d’expression et fer de lance de la création… honteux. Et la suite de l’évènement, non racontable en quelques lignes, mais encore douloureux pour ceux qui l’ont vécu… pour vous dire que le moment de fraîcheur retrouvé dans la gazette de M&C SAATCHI, était plutôt bienvenu.

    ps. j’aimerai pouvoir offrir le GRAND, du professionnalisme et de la réactivité à David Rhis.

    fred doms

  8. Chers créatifs… romands,

    Entreprendre une action différente et originale a le don d’attirer les convoitises et encourager les médisants.

    Ainsi, je tiens à vous faire part de ma déception lorsque, une fois n’est pas coutume, la moindre initiative créative ne reçoit que critiques et cartons rouges.

    Ce que je retiens de la démarche de M&C Saatchi, c’est la qualité de sa gazette, son esprit positif et constructif… Alors bravo à Olivier Girard et à son équipe pour son élan et ses initiatives.

    J’en profite au passage pour remercier spécialement Raphaël et ses magnifiques T-shirts Blue Spirit spécialement conçus pour l’occasion (et que personne ne nous a demandé de retirer à l’entrée).

    Comme il est trop facile de tirer sur l’ambulance, je m’abstiendrai de tout commentaire sur la qualité de la cérémonie. Cependant, tous les créatifs sont conscients du travail que représente chacune de leurs créations et lorsqu’elles sont présentées de la sorte, ce n’est, ma foi, pas du tout faire honneur à notre profession. Alors oublions vite les animaux morts qui nous ont fixé droit dans les yeux pendant plus de deux heures et comme disait Virgile “On se lasse de tout, excepté d’apprendre”.

    Dans l’attente d’une édition 2011 qui mette en valeur notre beau métier et ses actions individuelles…

    Pierre-Alain Brandt
    Directeur de Création
    Blue Spirit Communication

  9. Vos réactions sont choquantes! Plusieurs agences sont venues avec leurs clients. Cela veut clairement dire que vous acceptez qu’une agence, parmi toutes celles présentes à cette soirée, prospecte vos clients sous votre nez. S’il y’ à bien un évènement qui doit être représentatif de la profession, c’est celui-ci, et il rassemble près de 1000 personnes.
    Tout le monde se plaint des conditions de pitch ou d’agences déloyales en terme de tarification pour obtenir des mandats coute que coute.
    Accepter ce type d’action en notre sein, c’est à terme, accepter tout le reste et la dévalorisation de nos métiers et de nos revenus. C’est pour cela que nos associations existent, pour la défense de nos valeurs et la loyauté en fait partie.
    Et quand la déonthologie n’est plus respectée, car il y’à une différence entre porter un T-Shirt, donner sa carte de visite et faire distribuer sa gazette, nous avons le devoir de le dire.

    Meilleures salutations

    Cédric

  10. Hello les gars,

    Votre idée est tellement bonne qu’à partir de la semaine prochaine j’envoie des hôtesses (charmantes je vous promets) distribuer de la pub pour enigmaprod.ch à toutes les personnes qui rentrent ou sortent de chez vous. On appellera ça de l'”ambiant” (chez ENIGMA on appelle ça de la distribution de flyers) ce sera trop fun.

    A+

    PS si j’ai bien compris c’est OK pour les entrées de BLVDR, M&C Saatchi & Blue Spirit… d’autres candidats?

    PPS J’ai aussi une idée web… mais ça c’est surprise!

  11. Pfff. A Cedric Gachet: les Créatifs Romands, c’est avant tout pour défendre et promouvoir le CREATION, et non je ne sais quel gloubiboulga matiné de business, de défense de je ne sais quels intérêts de la profession, de revenus etc. Cédric, merci de ne pas fantasmer sur une mission qui ne vous a jamais été confié!

    Au delà de cela, il suffit de se cacher derrière son petit doigt: lorsque des agences invitent leurs clients au Grand, elles savent que vont être présentés les meilleurs travaux par les meilleures agences du coin. Pas besoin d’une gazette pour que ces derniers aillent voir ailleurs s’ils le désirent. La distribution par M&CSAATCHI d’un document promotionnel n’est dès lors qu’anecdotique et semble, au final, bien plutôt révéler la jalousie, l’envie et la peur de certains.

    Au final, on peut dire que ce petit débat, incarné par la pathétique réaction du Président des Créatifs Romands, ne fait qu’illustrer la médiocrité des acteurs de la place, tétanisés par la moindre initiative qui échappe à leur contrôle.

    Bien triste nouvelle pour la création Romande. Vite déménageons à Zurich!

  12. On n’a pas idée aussi de faire faire ses cartes de visites en A3 !
    (Brutal absurdity)

  13. Je suis scié par l’imagination de l’ambiant marketing, wouhaa, distribuer une newsletter. Heureusement que l’on fête la créativité romande.

  14. Ce qui est bien, c’est que chez Saatchi on ne se prend pas la tête. Et, cher Olivier, je trouve osé d’oser rajouter une couche de promotion pour votre gazette dans ces commentaires. Je suis donc d’accord avec le carton rouge, mais l’aurait donné directement à Olivier Girard.

  15. En rapport, elle est bien bonne.
    Ouh! les vilaines blondes!!!! 😉

    Info sur tsr sport.ch

    “On ne badine pas avec les règles publicitaires imposées par la FIFA lors de la Coupe du monde 2010. Pour preuve: 36 Néerlandaises ont été brièvement arrêtées dans le stade de Soccer City, lundi à Johannesburg, pour avoir revêtu des mini-robes aux couleurs d’une marque de bière batave, qui n’est pas l’un des sponsors officiels du Mondial.
    A l’occasion du match entre les Pays-Bas et le Danemark (2-0) comptant pour le groupe E du tournoi, les jeunes femmes, toutes de belles blondes, étaient assises côte-à-côte près du terrain avec leurs robes orange offertes par un brasseur, explique le quotidien The Star.

    Expulsées du stade
    “Nous faisions beaucoup de bruit, donc les caméras étaient braquées sur nous”, a raconté l’une d’elle, Barbara Kastein, citée par le journal. “A la mi-temps, quarante agents nous ont entourées et nous ont forcées à quitter le stade.” Le groupe a ensuite été emmené dans les locaux de la FIFA pour un interrogatoire de plusieurs heures, avant d’être remis en liberté.

    “Les policiers n’ont pas arrêté de nous demander si nous travaillions pour Bavaria et nous ont accusées de faire du marketing en embuscade”, a expliqué Mme Kastein. Contre d’importantes sommes d’argent, la FIFA réserve à ses sponsors – dont un brasseur américain – l’exclusivité de la marque Mondial et le droit de faire de la publicité dans et autour des stades. L’Afrique du Sud dispose d’une législation sur le marketing en embuscade qui permet à la FIFA de protéger ses partenaires.”

    afp/bao

  16. Haaaa… j’adore ce genre de faux / mauvais débat. Ca montre bien dans quel marasme la créativité des agences se trouve! Effectivement, vite déménageons à Zürich!

  17. BAHHH QUOI “un p’tit coup vite fait bien fait a la sortie du BFM…”
    …UNE SACRÉE GAGNEUSE CETTE M(arie)-C(laude) SAATCHI !!!

    C’EST CHAQUE FOIS LA MEME CHOSE DES QU’IL Y A UNE NOUVELLE FILLES SUR LE TROTTOIR LES ANCIENNES FILLES sont jalouses VEULENT S’EN DÉBARASSER… !

    C’EST TRISTE ET PAR FAYR-PLAY POUR OLIVIER ET SA MINI-JUPE…!!!!

  18. La chasse était bien le thème de la soirée, non? Si certaines agences se montrent plus créatives dans la course au gibier, tant mieux pour elles… Les autres n’ont qu’à rivaliser d’intelligences pour se démarquer aussi, c’est ça, la créativité, même au Grand Prix. En 2008, une agence (j’y étais) avait créé des t-shirts et des stickers pour sa promo et nous n’avions reçu aucun carton rouge, pourquoi cette année? Entre nous soit dit, le professionnalisme commence par respecter certaines contraintes du concours, comme les dates d’inscription, par exemple. Rappelons que cette année, la date finale de remise des inscriptions a finalement été reculée de plusieurs semaines! En Suisse, comme dans le reste de l’Europe, les concours impliquent une date butoir qui ne dépend pas du nombre d’inscrits… Sinon, il faut clairement annoncer que le but est de battre le record de l’année précédente. C’est professionnel, ça?

  19. Aline quelle remarque pertinente vraiment ! Merci d’avoir relevé le niveau du débat (ironie)

  20. “Carton rouge”, “action déloyale”… Je comprends parfaitement que la distribution de matériel promotionnel lors du GRAND va à l’encontre de la philosophie et de l’objectif de cette manifestation. Si une dizaine d’autres agences s’y mettaient, cela se transformerait vite en foire.

    Cela dit, les termes sont un peu forts, non ? Et le niveau du débat montre que certains ajustements gagneraient à être effectués de façon discrète et en privé. Parce qu’avec le buzz que ça crée, ça risque de donner des idées aux autres agences pour l’an prochain. Comment ça, auto-goal ?

  21. … ça risque de donner des idées aux autres agences pour l’an prochain… hmmmmm, peut-être que cela donnera seulement l’idée de repenser cette manifestation ou peut-être cela donnera l’idée de “ne pas y’aller”!

  22. @Carole: développer un peu me semblerait intéressant… quand il faut rajouter ironie entre parenthèses, c’est que visiblement, la démonstration n’est pas assez claire.

  23. Mais quelle floppée de commentaires consternants! A croire que vous faites exprès de polluer ce magazine d’un flood de commentaires inutiles!

    Pour rappel, le GRAND est un prix qui récompense la créativité, or pour moi la créativité à été exprimée par Saatchi qui, profitant de la situation, a fait une action simple mais pertinente, et s’en sort avec un “carton rouge” de la part de ses petits concurrents et de l’organisation.

    La question du Carton Rouge serait-elle plutôt liée à un aspect “business”, Saatchi n’ayant simplement pas payé pour poster ses 2 hotesses devant le BFM?

    Je pense d’ailleurs que le GRAND devrait poster une armée de sécuritas, qui devraient vérifier la sécurité et les accréditations pour toutes les personnes qui voudraient faire leur self-promotion pour l’année prochaine. Et si Saatchi avait posté une armée d’hotesses en jupettes a 50 mêtres du Bâtiment, aurait-ce eu le même impact auprès de l’organisation et des concurrents?

    A l’heure ou je vous parle, continuer a débattre me semble inutile. Je voulais le souligner avec des questions elles-même tout aussi inutile que ce débat.

    Au lieu de passer votre temps a commenter des inepties pareilles, travaillez! Vous n’en serez que plus créatifs et ne serez plus jaloux des autres, car vous aurez vous aussi, un jour, vos idées.

    ABE Salut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer