Actualité

Media Focus : Tendances du marché publicitaire en décembre 2011

Selon le Report 2011/12 de Media Focus, le marché de la publicité en Suisse a fait preuve en décembre 2011 d’une régression de 7.2% (-31.0 millions de CHF) par rapport à l’année précédente. Grâce au démarrage fulminant de l’année et aux excellents mois d’été, l’impact publicitaire brut a cependant grimpé de près de 4.3% (+188.6 millions de CHF) pour atteindre 4.6 milliards de CHF en 2011.

Moins de dépenses publicitaires dans 30% des branches
En 2011, sept des 23 branches que compte au total le marché publicitaire en Suisse ont dénoncé un impact publicitaire inférieur à celui de l’année
précédente. C’est la branche “Finance” qui a dévoilé la diminution du budget publicitaire la plus radicale au sein des médias classiques. En 2011,
les banques et les assurances ont restreint leurs activités publicitaires de près de 24.4 millions de CHF (-8.1%).

La même année, l’impact publicitaire de la branche “Cosmétique” ne se présentait pas si favorablement. Après une croissance continuelle
de cinq années, en 2011 elle a pour la première fois fait de nouveau état d’une régression (-5.3%; – 20.0 millions de CHF). Fin 2011, l’impact
publicitaire se situait aux environs de 360.8 millions de CHF. Au total, les perspectives sont peu joyeuses pour cette branche en vue de l’année publicitaire qui commence.

Le marché de la publicité a le vent en poupe
Bien que les branches « Finances » et « Cosmétique +soins du corps » connaissent actuellement un affaiblissement notoire, l’ensemble du marché publicitaire suisse, après une brève dérive en 2009, maintient le cap sur l’expansion. C’est la branche “Télécommunication” qui a montré la plus
importante croissance de l’impact publicitaire par rapport à l’année passée. En 2011, le volume publicitaire en Francs Suisses a augmenté de plus
de 66.9 millions de CHF (+32.0%) pour chiffrer 275.9 millions de CHF. Notons que plus de 56.6% de ce volume ont été exclusivement dépensés pour la publicité de la téléphonie mobile (abonnements et tarifs, appareils et prestations complémentaires). La seconde croissance par l’importance (38.3 millions de CHF) est clairement celle de la branche “Initiatives + Campagnes”. Ce qu’elle doit aux messages politiques de l‘année d’élection 2011.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter