Actualité

Media Focus : forte baisse de la pression publicitaire en juin 2016

L’institut Media Focus observe que le mois de juin a accusé une forte baisse de la pression publicitaire par rapport au mois précèdent. Une pression publicitaire brute de 383 millions de francs a été enregistrée. Le mois de juin se situe donc légèrement en-dessous du niveau de même mois de l’année précédente (386,3 millions). L’ensemble de l’année 2016 progresse toutefois de 1,6 pour cent jusqu’à la date actuelle. Ce sont surtout les mois d’avril et de mai qui y ont contribué. Ils affichent en effet des pressions publicitaires largement supérieures à celles observées au cours des mêmes mois de l’année 2015.

Capture d'écran 2016-07-15 13.52.32

Le plein d’énergie en été
Le secteur de l’énergie avait déjà généré une pression publicitaire hors normes au cours des mois précédents lorsqu’elle est comparée aux chiffres de 2015. En juin, la hausse atteint les 69 pour cent par rapport au même mois de l’année précédente. Par rapport au mois précédent, la pression publicitaire s’est accrue d’un bon tiers. Le secteur de l’énergie occupe par conséquent la première place du classement des secteurs ayant généré le plus de pression publicitaire en juin par rapport à l’année passée.

Le nettoyage bénéficie du mauvais temps et de l’Euro 2016 ?
Le secteur du nettoyage arrive en deuxième place. Il enregistre une hausse de 26,3 pour cent en juin par rapport au même mois de l’année écoulée. Le secteur du nettoyage est très apprécié. Il semblerait que le mauvais temps et l’Euro 2016 aient donné un coup de pouce au nettoyage. Un examen plus détaillé des coulisses de notre statistique publicitaire montre toutefois que la plus forte hausse a été enregistrée par le groupe de produits nettoyants vaisselle. Cette découverte est d’autant plus étonnante que l’Euro est normalement l’occasion d’utiliser de la vaisselle en plastique.

Digital & ménage affiche un recul
Le secteur digital & ménage connaît une tendance opposée. Il enregistrait pourtant encore une augmentation en règle en mars. Actuellement, la pression publicitaire de ce secteur est néanmoins sujette à la déprime. Elle perd 11,3 pour cent en juin par rapport au même mois de l’année 2015. Le recul atteint même les 26,6 pour cent dans le groupe de produits informatiques, hard- et software et les 29 pour cent dans le groupe de produits télévision & divertissement à domicile, toujours par rapport au même mois de l’année 2015. Est-il possible que les consommateurs se soient retranchés dans le nettoyage au cours de l’été footballistique pluvieux?

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer