Actualité

Mediapulse : L’audience TV en différé a continué à progresser en 2016

Selon Mediapulse, au 2e semestre 2016 également, la télévision linéaire classique est regardée par environ deux tiers de la population suisse en moyenne quotidienne. Contrairement à la pénétration, la durée de visionnement quotidienne diminue par rapport au même semestre de l’année précédente. Un déclin des minutes TV regardées est notamment observé en Suisse romande et chez les 15-29 ans de toutes les régions linguistiques. L’audience TV en différé enregistre un nouveau record, avec 26% chez les téléspectateurs de 15 à 29 ans en Suisse romande.

Au 2e semestre 2016, la pénétration quotidienne moyenne du média télévision reste stable par rapport au même semestre de l’année précédente. Seule la Suisse romande enregistre un léger recul de pénétration, de l’ordre de 0,8%. En observant l’évolution des chiffres du premier semestre de 2013 à 2016, on constate même dans chaque région une tendance à l’augmentation du nombre des personnes qui allument leur téléviseur en moyenne quotidienne. En limitant l’observation à la tranche d’âge des 15-49 ans, on peut également parler d’une pénétration TV stable. Une tendance à la baisse des mises en marche en moyenne quotidienne n’est constatée que chez les 15-29 ans, notamment au deuxième semestre de chaque année.

capture-decran-2017-01-12-a-14-32-13capture-decran-2017-01-12-a-14-34-05capture-decran-2017-01-12-a-14-36-02

Durée de visionnement inférieure à la moyenne en Suisse alémanique et en Suisse romande
Dans deux des trois régions linguistiques – Suisse alémanique (118 minutes), Suisse romande (135 minutes) –, la durée de visionnement enregistre son chiffre de consommation le plus bas dans la population globale des plus de 3 ans depuis l’avènement du nouveau système de mesure en 2013. En limitant l’observation à la tranche d’âge des 15-49 ans, la Suisse italienne est également touchée par un minimum historique en comparaison semestrielle. Compte tenu de l’évolution des deuxièmes et premiers semestres des quatre dernières années, il serait néanmoins prématuré de parler d’une tendance négative. Précisément au premier semestre de l’année qui vient de s’achever, la durée de visionnement de la télévision dans la population globale s’est allongée par rapport au même semestre de l’année précédente. Il existe toutefois des évolutions nettement négatives par rapport à la durée de visionnement: en Suisse romande, une nette tendance semble se cristalliser autour d’une réduction continuelle de la durée de visionnement dans la tranche d’âge des jeunes de 15 à 29 ans.

capture-decran-2017-01-12-a-14-37-05capture-decran-2017-01-12-a-14-37-32capture-decran-2017-01-12-a-14-38-06

L’audience en différé, un succès effréné
Parmi tous les chiffres présentés ici, une évolution linéaire et constante d’un semestre sur l’autre se manifeste uniquement dans le rapport entre l’audience en différé et l’audience TV globale: la part d’audience TV en différé par rapport à l’audience TV globale augmente de semestre en semestre, dans toutes les régions et pour toutes les tranches d’âge. Avec une proportion de 26% chez les 15-29 ans, la Suisse romande enregistre là un nouveau record.

capture-decran-2017-01-12-a-14-24-47capture-decran-2017-01-12-a-14-24-47capture-decran-2017-01-12-a-14-24-47

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer