Articles

Meilleur de la Pub : Trio remporte la catégorie Branding

Dans un milieu de l’immobilier encore peu investi par la communication, Trio a su tirer son épingle du jeu. La doyenne des agences suisses a su rendre à un mythique bâtiment lausannois ses lettres de noblesse en lui créant une identité très « Swiss-French touch », élégante et élancée.

« Recherche locataire fortuné pour penthouse de luxe au cœur de la cité lausannoise. » Aujourd’hui, une annonce comme celle-ci ne suffit plus à se démarquer dans le domaine de l’immobilier, toujours plus concurrentiel. Même lorsque le produit est aussi extraordinaire que « Le Laverrière », un penthouse au sommet de la tour Bel-Air, premier gratte-ciel suisse érigé en 1931. L’agence Trio, qui partage avec l’édifice son année de fondation, n’avait pas d’autres choix que de mettre en place un concept novateur articulé autour d’une campagne de branding. « Ce projet est la continuation d’une relation de confiance établie depuis longtemps avec la gérance immobilière deRham » explique Michael Kamm, CEO de l’agence Trio. « De plus, nous avions déjà l’expérience du monde de l’immobilier. Il n’y a donc pas eu de pitch pour cette campagne. »

Gare au vertige
Mais comment permettre au mythe local de générer de l’intérêt au-delà de nos frontières ? « Il fallait communiquer avec un budget raisonnable. Nous avons d’abord choisi d’appeler le penthouse « Le Laverrière », du nom de l’architecte qui a conçu la tour. Cela donnait un cachet French touch haut-de-gamme, tout en restant bien ancré en Suisse romande. Une sorte de Swiss French touch ! » Poursuivant avec une identité visuelle épurée et élancée, Michael Kamm et ses équipes ont élaborés une stratégie permettant de toucher au mieux le public cible : « Nous avons mis en place un site internet multilingue en scrolling, ce qui permet de prolonger l’impression de hauteur. Nous avons aussi travaillé de façon très ponctuelle et précise sur des médias touchant directement notre cible. Notamment, des banners placés dans de prestigieux titres comme The Times en Angleterre et d’autres outils tactiques dans des jets privés. »

Tapis rouge !
Pour donner au projet une assise locale, l’agence a littéralement déroulé le tapis rouge sur toute la hauteur de la tour dans une action de guérilla. « Cela nous a apporté d’énormes retombées médiatiques, de l’ordre de cinq fois l’investissement média consenti. » Selon le CEO, la campagne a généré un nombre appréciable de leads, « même si il est difficile de les quantifier, surtout dans le haut de gamme. Il y a une bonne demande pour des visites. Le client est ravi ». Une seconde phase de communication débutera dès que les visites commenceront. En attendant, la doyenne des agences suisses se réjouit d’avoir remporté ce prix du Meilleur de la Pub. « C’est une bonne reconnaissance de la part de ses pairs. Dans un marché aussi dense que le nôtre, il est important que la branche puisse se retrouver et découvrir les travaux de tous. C’est un signal positif de voir un prix sérieux émerger. J’invite vraiment mes concurrents d’un jour, collègues d’un autre, à y participer pour le faire durer dans le temps ! »

[ASIDE]

Le point de vue du jury

Un bien d’exception pour une clientèle exceptionnelle impliquait de trouver une ligne graphique innovante pour ne pas tomber dans le piège du seul « luxe ». Les jurés ont particulièrement appréciés le soin apporté à la présentation du bâtiment et du penthouse. L’univers très Art Déco correspondait parfaitement à la date de création de cet immeuble et permettait de donner un style unique à cette opération immobilière.[/ASIDE]

Signature : Christophe Robert-Nicoud

Trio

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé