Actualité

Net-Metrix : Les élections françaises ont boosté les sites romands

Tandis que de nombreux sites ont tendance à montrer un trafic un peu plus élevé malgré les nombreux jours fériés, en mai qu’en avril qui est traditionnellement faible, il faut cependant signaler l’une des plus intense ruée sur les Newssites les plus importants de la Romandie, jamais mesurée en Suisse. Cette anomalie a eu pour cause une législation française archaïque.

Les opérateurs de sites ont été avertis: comme les médias français n‘étaient pas autorisés à publier des projections jusqu’à la fermeture à 20:00h des derniers bureaux de vote lors de la récente élection présidentielle, il était prévisible qu’une partie des curieux friands d’informations allaient se ruer sur les Newssites de la Suisse ou de la Belgique. Ainsi, le 6 mai a été le jour ayant le trafic le plus intense que la Suisse n’ait jamais enregistré.

Le phénomène avait déjà été observé lors des élections présidentielles de 2007, il n’était cependant pas clair dans quelle mesure les médias et les citoyens français allaient se tenir à cette régulation apparemment désuète, imposée dans une ère de la mondialisation des communications des médias sociaux. NET-Metrix a – en plus de la publication des chiffres du trafic de mai – passé à la loupe la journée de trafic du 6 mai pour les six Newssites romands les plus importants et les a comparé à un dimanche normal.

Globalement, LE TEMPS, 24heures.ch, LeMatin.ch, la Tribune de Genève, rts.ch et 20min.ch – ont enregistré un nombre de visites significativement plus élevé déjà à partir de 10h du matin. L’analyse de géolocalisation montre que la plupart des appareils se sont connectés depuis la France. Au cours de la journée, le volume des visites augmente de manière exponentielle, pour atteindre à partir de 18:00h une apogée absolue de plus de 1 mio de visites par heure.

Ce volume représente plus de 17 fois le nombre de visites effectuées un dimanche normal entre 18:00h et 19:00h. Tout au long de la journée, les six Newssites ont additionnés plus de 4 millions de visites, soit environ 5 fois le volume d’un paisible dimanche.

Déjà à partir de 19:00h quand tout le monde savait ce qui était officiellement encore un secret bien gardé en France, l’assaut déclina sensiblement et a complètement cessé à 20:00h lorsque les médias français ont été autorisés à reprendre leur job. Il en resta quelques prétendues accusations contre les maisons de médias suisses et belges du côté français, ainsi que des unités de mesure surchauffées mais toujours opérationnelles chez NET-Metrix.

 

Tags
Voir plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer