Actualité

Net-Metrix-Base : 8 internautes sur 10 surfent quotidiennement ou presque sur le Web

Internet est entré dans les moeurs pour monsieur et madame Tout-le-monde en Suisse: Au cours des 10 dernières années, la proportion de Heavy-Users est passée de moins d’un tiers à deux tiers actuellement.

NET-Metrix-Base publication 2013-1
L’utilisation d’Internet fait à présent partie du quotidien pour la plupart des Suisses, pour un usage tant privé que professionnel. Ce phénomène est attesté par l’étude actuelle NET-Metrix-Base: 85 % des Suisses et des habitants du Liechtenstein ont utilisé Internet au cours des 6 derniers mois, et 79 % – soit environ 5 millions – surfent sur le Web plusieurs fois par semaine ou plus souvent.

Après une diminution continue, la part des personnes non connectées a tendance à osciller autour des 15 % (en 2010: 17.6 % de personnes non connectées), alors que le groupe des Heavy-Users connaît une augmentation constante: en 2010, 3.8 millions d’utilisateurs allaient sur Internet quotidiennement ou presque: on en compte 4.4 millions cette année. Le Heavy-User typique est de sexe masculin, il est âgé de 20 à 50 ans, a un niveau d’instruction assez élevé et travaille dans un environnement plutôt urbain. Pour sa consommation Internet, il utilise entre 2 et 3 appareils et il surfe chez lui, mais aussi pendant son temps de transport. Le Heavy-User utilise Internet avant tout pour recevoir et envoyer des emails (95.1 %), pour collecter des informations par l’intermédiaire des moteurs de recherche (94.4 %) et pour consulter les nouvelles du jour (78.8 %).
En revanche, la personne qui n’est pas connectée est plutôt une femme âgée de plus de 60 ans, disposant d’un niveau d’instruction de base, et elle est à la retraite. Globalement, avec 81.3 %, la proportion des femmes utilisatrices d’Internet reste plus faible que la proportion d’utilisateurs masculins, qui s’élève à 88.9 %.

La proportion des Heavy-Users affiche des différences marquées selon les régions économiques. Ce sont les régions économiques de Zurich, Bâle et Zoug qui regroupent la plus grande partie des Heavy-Users, avec presque les trois quarts de la population. En revanche, on compte moins de 60 % de la population du Tessin, de l’Oberland bernois et du Haut-Valais parmi le groupe des Heavy-Users.

Tags
Voir plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer