Les Chiffres

Net-Metrix-Profile 2015-1 : Une nouvelle méthode dont beaucoup profitent

Net-Metrix ayant revu sa méthode d’analyse de l’audience (voir Cominmag juillet/août 2015), les résultats de l’étude NET-Metrix-Profile 2015-1 publiés en juin ne peuvent plus être comparés avec les données précédentes. Englobant désormais un panel « Mobile », la nouvelle méthode attribue à beaucoup de sites un nombre d’utilisateurs nettement plus élevé. Par contre le classement n’a pas été bouleversé.

Il suffit de jeter un coup d’œil au tableau ci-joint pour voir que les portails d’annuaires local.ch (Swisscom) et search.ch (Tamedia) demeurent en tête du classement, se contentant d’inverser leurs places – comme cela était déjà arrivé par le passé. Mais cette fois-ci, une différence essentielle apparaît : local.ch a nettement progressé (+ 8%), la proportion d’internautes allant sur le site au moins une fois par mois atteint désormais presque 50%. search.ch a également progressé, mais l’écart le séparant de son ancien concurrent s’est élargi. Ce phénomène illustrerait-il déjà l’affaiblissement de l’esprit de concurrence ? En effet, depuis fin mars il a été annoncé que ces deux portails devraient être regroupés cet été sous un toit commun, même si leur gestion demeurera dissociée. Il n’en reste pas moins, selon NET Metrix Profile, que ces deux portails cumulent, sans chevauchement, 3,824 millions d’utilisateurs par mois, soit 65,9% des internautes suisses.

Tamedia six fois au top 15
Le classement des cinq premiers n’a pas bougé, contrairement aux places 6 – 15. La plateforme économique Moneyhouse (NZZ) et Microsoft Advertising Switzerland n’étant plus référencés, le portail de petites annonces de Ringier anibis.ch et la plateforme féminine aufeminin.ch ont pu intégrer le top 15. Tamedia occupe cinq places du top 15 (six si l’on inclut local.ch), Swisscom deux (Bluewin et local.ch), Ringier quatre (Blick, Autoscout 24, Immoscout24, anibis.ch), et NZZ et SSR sont respectivement classées une fois. Parmi les 15 sites les plus fréquentés, comparis.ch et aufeminin.ch sont les seuls prestataires indépendants.

La baisse du nombre d’utilisateurs concerne seulement 13 sites
De façon générale, on peut dire que sur la centaine de sites pris en compte, la majorité a en partie très fortement progressé par rapport à l’étude 2014-2, l’augmentation du nombre de visiteurs uniques dépassant souvent 10%. Il est toutefois impossible de savoir dans quelle mesure cette évolution est liée à une augmentation réelle ou au changement de méthode. Par contre, dans la majorité des cas, le classement n’a guère évolué. energy.ch enregistre la plus forte progression (16 places, de 58 à 41), suivi par pro7.ch (+ 15 places) et teleboy.ch (+ 12). À l’opposé, suedostschweiz.ch est le plus grand perdant, reculant de la 39e à la 51e place (- 12), MotoScout 24 ayant perdu 10 rangs. Fait encore plus douloureux, ils comptent tous les deux parmi les 13 sites ayant vu, en chiffres absolus, leur nombre de visiteurs uniques baisser par rapport à l’étude précédente.

20 minutes devance la RTS
En Suisse romande, le site média le mieux classé est 20 minutes (16e). En termes d’audience, le pendulaire de Tamedia a donc largement surclassé rts.ch, qui en était jusqu’alors le grand champion. lematin.ch, lenouvelliste.ch, letemps.ch et arcinfo.ch suivent, leur classement demeurant inchangé. Toutefois certains sites média ont perdu des visiteurs uniques : La Côte, L’Hebdo, le Journal du Jura, le Quotidien Jurassien et TV8.

www.remp.ch

Capture d'écran 2015-09-01 14.31.24

Tags
Voir plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer