Actualité

PIB romand: une résistance réjouissante

La Suisse romande a traversé sans trop de dommages le trou d’air qu’a connu l’économie mondiale l’an dernier, avec une croissance de 2,4% en 2011. La hausse de son PIB devrait cependant décélérer à 1,4% en 2012, en raison du coup de frein conjoncturel attendu dans l’UE.

Avec une croissance prévue à 2,5%, l’année 2013 devrait être plus favorable, une certaine prudence restant toutefois de mise en raison des incertitudes subsistant sur la conjoncture mondiale. En outre, une analyse de la dynamique romande entre 2001 et 2011 montre en particulier que la région abrite plusieurs branches qui sont des «Championnes de Suisse», grâce à un développement plus rapide et un poids plus élevé qu’au plan national.

La reprise a été relativement bien partagée par l’ensemble de l’économie romande, dont le PIB nominal, CHF 137,4 milliards en 2011, représente un quart (24,3%) de celui de la Suisse. Néanmoins, quelques bémols restent nécessaires en raison des effets de la force du franc sur plusieurs domaines dépendant de la clientèle étrangère. En particulier, l’embellie n’aura été que de courte durée pour l’hôtellerie-restauration. Après un rebond timide en 2010, la branche a connu une nouvelle contraction de son activité en 2011.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer