Actualité

Pour les 4e Journées suisses du digital, Ringier publie un magazine et un eMag

Les 4e Journées suisses du digital, qui se tiendront du 1er au 3 novembre, organisées par digitalswitzerland poseront la question: «Quel avenir numérique voulons-nous?»

Au programme, plus de 20 heures d’émissions de TV, plus de 20 sites dans toute la Suisse et divers rendez-vous en ligne proposeront plus de 400 événements gratuits sur le thème de la numérisation. Outre la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga, les conseillers fédéraux Guy Parmelin et Ignazio Cassis participeront également à ces journées consacrées au digital. Des personnalités des domaines économique, scientifique et culturel ainsi que de la société civile se joindront à eux. Des invités internationaux tels que la Première ministre serbe Ana Brnabić, le prof. Adam Grant, psychologue du travail et des organisations, et le Suédois Marcus Wallenberg seront également de la partie.

A l’occasion de cet événement, Ringier Advertising a produit pour la quatrième fois consécutive un magazine spécial. Cette année, celui-ci compte 84 pages et est tiré à plus de 420 000 exemplaires. Il est encarté à la Handelszeitung le 29 octobre et le 30 octobre dans Le Temps, le  SonntagsBlick et il Caffè le 1er novembre. Le magazine est également disponible en ligne. L’ePaper est disponible en français, en allemand et en italien.

Focus sur les conséquences de la pandémie de coronavirus
Les principaux thèmes de cette édition tournent autour du télétravail, des répercussions de la pandémie de coronavirus sur le développement urbain et les questions d’égalité entre hommes et femmes, ainsi que de l’enseignement scolaire dans le contexte de la numérisation. Dans une interview, le chancelier de la Confédération Walter Thurnherr, responsable du centre de compétences de la Confédération dans le domaine de la transformation numérique, s’exprime sur les capacités de la Suisse en matière de numérique. Marc Walder, fondateur de digitalswitzerland et CEO de Ringier, prend également la parole: il aborde entre autres les forces et les faiblesses de la Suisse dans le domaine numérique, et révèle quel a été son pire problème numérique.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter