Actualité

Publicité digitale : attention aux collisions programmatiques!

Il n’existe aucun outil pour éviter les rencontres malheureuses entre une publicité et un contenu : ici, la disparition de l’avion de Malaysia Airlines et un visuel aquatique pour vanter l’iPad Air.

Le développement des plateformes RTB permettant à l’annonceur d’acheter des profils et d’atterrir indifféremment sur des pages de sites, où se trouvent l’audience recherchée, va augmenter ces rencontres malheureuses.

L’avantage du numérique étant la réactivité, changer de visuel en temps réel n’est pas un problème. Il est donc étonnant que Apple n’ait pas immédiatement réagit en modifiant de visuel et/ou que le New York Times n’ait pas averti la marque, d’autant que les Unes de site sont généralement vendues directement par l’éditeur.

Tags

Articles similaires

4 Commentaires

  1. Le problème est que ni Apple, ni le NYT peuvent le détecter puisque c’est un bandeau qui ne s’adresse qu’à une catégorie de prospect,s voir quelques fois 1 seul qui du reste possèdent déjà l’objet proposé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer