Actualité

Publicité Suisse : le 6 mai “Journée sans Pub”

Image 3Jusqu’à présent, l’assemblée des membres de Publicité Suisse était organisée sous l’intitulé «Journée de la Publicité». Cette année, la 86e assemblée annuelle. qui se tiendra le 6 mai 2011, sera rebaptisée le «Jour Sans Pub».

La communication commerciale revêt une grande importance économique. Pour les médias ainsi que pour les manifestations sportives et culturelles, c’est l’une des principales sources de revenus. C’est un moteur de l’économie. Le volume total du chiffre d’affaires (pression publicitaire brute; source: MediaFocus), qui se monte à près de quatre milliards de francs pour l’année 2009, illustre le poids économique de cette branche. Avec un produit intérieur brut de 535 milliards de francs en 2009 (source: Seco), la part de la communication commerciale équivaut à quelque de 0,75 pour-cent du produit intérieur brut de la Suisse.

Rien que dans le domaine du sport, près de 109 millions de francs ont été générés en Suisse avec la publicité en 2009, comme l’indique une étude récemment présentée par l’Office fédéral du sport (OFSPO). La majeure partie de ces revenus proviennent des médias imprimés (64%), suivie par les médias électroniques (21%) et les affiches (15%). La part de la publicité du secteur sportif au volume total des recettes est de 2,7 pour-cent.

Pourtant, les interdictions publicitaires continuent à menacer des secteurs de la publication commerciale. Et il n’est pas rare que des motifs idéologiques jouent aussi un rôle dans l’esprit des partisans des interdictions publicitaires. Cela a des conséquences fatales. Et c’est malhonnête. Car aussi longtemps qu’un produit est librement disponible sur le marché, on doit pouvoir faire de la publicité en sa faveur. Sinon, pour être honnête, il faudrait interdire les produits et les services en question – mais pas la publicité.

Tags
Voir plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close