Actualité

PubliGroupe poursuit sa conversion vers le online

PubliGroupe affiche un résultat net de CHF 14.9 millions pour le premier semestre 2011. Le résultat d’exploitation (EBIT) s’améliore, passant de CHF 11.3 millions à CHF 13.8 millions. Alors que son volume d’affaires global s’est contracté de 11%, la part générée par les médias online a augmenté avec une progression de 8% (+20% à taux de change constant). Le secteur d’activité Media Sales a enregistré un recul de son chiffre d’affaires alors que le réseau traditionnel de Publicitas en Suisse confirme son redressement sur un plan opérationnel. Search & Find présente des résultats solides et reste le secteur d’activité le plus profitable. Digital & Marketing Services (DMS) et en particulier Zanox ont connu un premier semestre très performant et contribuent au bénéfice net de façon nettement plus importante, malgré la chute de l’euro par rapport au franc suisse.

Image 4

  • Le résultat net de PubliGroupe pour le premier semestre 2011 atteint CHF 14.9 millions (premier semestre 2010: CHF 26.6 millions, fortement influencé par des éléments non-récurrents), tandis que le résultat d’exploitation (EBIT) progresse à CHF 13.8 millions (2010: CHF 11.3 millions).
  • Sur une base comparable, en excluant les éléments non-récurrents, le résultat net du premier semestre 2011 augmente de 8% à CHF 7.6 millions (premier semestre 2010: CHF 7 millions) alors que le résultat d’exploitation progresse de 17% à CHF 7.9 millions (premier semestre 2010: CHF 6.8 millions); cette hausse est également attribuable à une nouvelle réduction significative des coûts de CHF 9.8 millions.
  • Sur la même période, le volume global d’affaires a décliné de 11% à CHF 637.5 millions (premier semestre 2010: CHF 714.1 millions), baisse due en partie à des effets négatifs de change, des volumes réduits dans les activités traditionnelles, notamment dans le print et à la non-reconduction des contrats de télévision. La marge brute consolidée, représentant la valeur effective ajoutée par les activités du groupe, a diminué de 7%, passant à CHF 142.2 millions (premier semestre 2010: CHF 153.4 millions).
  • L’EBIT de Media Sales est négatif à hauteur de CHF -6.2 millions (premier semestre 2010: CHF -3.7 millions), principalement en raison des pertes de valeur (impairments) de CHF 5.1 millions découlant de l’abandon des projets de redéploiement dans le domaine de la télévision ainsi que du fléchissement des résultats sur certains marchés internationaux. Le réseau Publicitas en Suisse confirme en revanche son retour aux chiffres noirs, même si l’évolution des dépenses publicitaires dans la presse montre des tendances instables ces derniers mois.
  • L’EBIT du secteur d’activité Search & Find est passé de CHF 9.4 millions au premier semestre 2010 à CHF 7.2 millions pour le premier semestre 2011, recul engendré par les ressources engagées dans la plate-forme en ligne home.ch, par les efforts supplémentaires faits dans le marketing ainsi que par des ajustements structurels et le développement de nouveaux services numériques. Le fait que ce secteur d’activité profite traditionnellement d’un second semestre plus fort en termes de ventes devrait permettre d’atteindre un résultat annuel au moins en ligne avec celui de l’exercice précédent.
  • DMS a progressé en termes d’EBIT, passant de CHF 2.6 millions au premier semestre 2010 à CHF 4 millions pour la même période en 2011. Cette progression est principalement due à une forte performance opérationnelle de Zanox, à laquelle PubliGroupe participe à hauteur de 47.5%, ainsi qu’aux meilleurs résultats obtenus par Namics. Elle serait encore plus marquée sans la chute de l’euro.
  • En incluant les CHF 263 millions de chiffre d’affaires de Zanox, qui n’est pas consolidé dans les comptes de PubliGroupe, ainsi que la part non-consolidée du chiffre d’affaires de local.ch, les revenus online s’élèvent à CHF 340 millions pour le premier semestre 2011, en hausse de 8% par rapport à la même période en 2010; à taux de change constant, la progression serait de 20%.
  • Avec CHF 401 millions au 30 juin 2011, les fonds propres du groupe représentent 50% de la valeur du bilan.
Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter