Actualité

Recherche d’emploi en Suisse : le web rattrape le print

Dans un récent sondage, la société JobCloud SA s’est intéressée au comportement et aux habitudes des Suisses en matière de recherche d’emploi. Les résultats montrent que les tendances et les attentes des candidats ont beaucoup changé de par l’évolution et la multiplication des canaux et des supports. La veille professionnelle et la présence online ont pris beaucoup d’importance. Les candidats veulent aujourd’hui de la visibilité auprès des employeurs et de la qualité dans les annonces. L’utilisation des supports pour les offres d’emploi a également évolué : si les plateformes en ligne progressent, notamment auprès des moins de 34 ans, les journaux continuent de régresser.

En Suisse, plus d’un quart de la population est en veille professionnelle
En février 2014, JobCloud SA, société à laquelle appartiennent les plateformes généralistes jobup.ch et jobs.ch, a mené une étude auprès de plus de 4’400 internautes suisses de 16 à 60 ans. Les résultats relèvent qu’en Suisse, un quart des gens sont en veille professionnelle, ouverts à des propositions d’opportunités sans nécessairement être en recherche active. Aujourd’hui, les candidats ne se contentent plus de chercher et répondre aux annonces, ils souhaitent également bénéficier de la visibilité de leur profil auprès des employeurs potentiels. Frédéric Gaiani, directeur JobCloud SA pour la Suisse romande, confirme que : « la veille professionnelles est une tendance qui est également constatable sur la plateforme jobup.ch où plus de 140’000 candidats ont téléchargé leur CV dans les 12 derniers mois et que chaque semaine il y en a 4’000 de plus: les mentalités ont évolué et il y a une vraie volonté d’augmenter ses chances d’être repéré. » Au final, 35% des sondés qui ont déposé leur CV sur la plateforme jobup.ch ont été contactés directement par un recruteur.

La qualité des offres – le critère le plus important pour les candidats romands
L’étude relève aussi que, pour 92% des romands interrogés qui sont en recherche passive ou active, la qualité des annonces est le critère le plus important pour une plateforme de qualité. En deuxième position, la possibilité de déposer son CV pour rendre les profils visibles par les recruteurs est primordiale pour 80% des candidats. Finalement, le nombre d’annonces arrive en troisième position et est important pour 72% des sondés.

Les canaux d’informations : les journaux continuent de régresser
Les résultats de l’étude montrent que les canaux utilisés pour chercher des offres d’emploi évoluent également : les journaux sont en constante régression même s’ils demeurent encore une des principales sources d’information. En 2008, plus de trois quarts de la population s’y fiaient alors qu’aujourd’hui, ce n’est que la moitié. En deuxième position se trouvent les plateformes en ligne qui sont en progression, notamment grâce à l’évolution des applications sur les supports mobiles. L’âge des utilisateurs joue également un rôle important : si les journaux sont très populaires auprès des 45-60 ans, les plateformes en ligne priment auprès des 25-34 ans. Quant aux réseaux sociaux professionnels tels que Linkedin ou Xing, ils prennent un peu d’importance dans la recherche mais restent une source relativement peu utilisée, n’atteignant que 18% de la population. Le réseau personnel reste aussi un canal toujours aussi important et déterminant dans le résultat final d’une postulation.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer