Actualité

Reprise de FPH Freie Presse Holding par NZZ-Mediengruppe même si Tamedia reprend PubliGroupe

Dans le cas d’une reprise réussie de PubliGroupe, Tamedia céderait à NZZ-Mediengruppe les parts détenues par PubliGroupe dans FPH Freie Presse Holding. Tamedia et NZZ-Mediengruppe ont trouvé un accord en ce sens ces derniers jours. La transaction serait soumise aux conditions convenues dans le contrat de vente conclu entre PubliGroupe et NZZ-Mediengruppe.

Le 17 avril 2014, le groupe de médias Tamedia SA avait publié une offre publique d’acquisition de PubliGroupe SA. La participation au portail d’annuaires et de renseignements local.ch, que PubliGroupe gère avec Swisscom, est au centre de ce projet de reprise.

En raison de cette offre publique d’acquisition, le contrat annoncé ce lundi entre NZZ-Mediengruppe et Publigroupe concernant la vente des participations dans FPH à hauteur de 25,07% pour un montant de 53 millions de francs (Prix de vente : 51 millions de francs, dividende proportionnel pour l’exercice 2014 : 2 millions de francs), est soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale de Publigroupe. Dans le cas où les actionnaires de Publigroupe ne donneraient pas leur approbation et opteraient pour l’offre de rachat de Tamedia, le contrat de Tamedia serait alors d’actualité.

Via ses deux contrats avec PubliGroupe et Tamedia, NZZ-Mediengruppe s’assure l’acquisition de la participation dans FPH. Les deux contrats couvrent différentes situations. Simultanément, NZZ-Mediengruppe s’engage à n’acquérir aucune action de PubliGroupe pendant la durée de l’offre de rachat de Tamedia.

NZZ-Mediengruppe détient actuellement 74,93% de PFH Freie Presse Holding AG qui, elle-même, détient une participation majoritaire du St. Galler Tagblatt à Saint-Gall et dans LZ Medien Holding AG à Lucerne. Les 25,07% restants de FPH sont détenus par PubliGroupe.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter