Actualité

Ringier : progression des bénéfices et gain de parts de marché en 2010

Ringier, le groupe médiatique suisse actif au plan international, a réalisé un résultat très satisfaisant en 2010 et a triplé son bénéfice par rapport à l’exercice précédent, à CHF 61,8 millions. Le chiffre d’affaires du groupe s’est à peu près stabilisé à CHF 1’264 millions au niveau de l’exercice précédent, malgré des effets extraordinaires tels que le franc suisse fort et la situation de consolidation spéciale due à la co-entreprise créée avec Axel Springer. C’est Ringier Suisse qui a progressé le plus nettement, avec une avancée supérieure à CHF 60 millions, mais la plupart des autres régions ont également présenté des évolutions positives en monnaies locales. La part des revenus numériques est passée à 10,3%. La discipline permanente au niveau des coûts ainsi que les gains de parts de marché dans les principaux marchés de Suisse et d’Europe centrale et orientale ont également contribué au bon résultat du groupe. Pour 2011, Ringier escompte une poursuite de la croissance du chiffre d’affaires et se concentrera sur des investissements dans les secteurs stratégiquement importants de l’édition, du numérique et du divertissement.

Durant l’exercice 2010 écoulé (qui va de janvier à décembre), le groupe Ringier a fait progresser son bénéfice par rapport à 2009; celui-ci se monte désormais à CHF 61,8 millions. Le chiffre d’affaires atteint CHF 1’264 millions (-2,5%). Cette légère réduction par rapport à l’année précédente est principalement due aux évolutions de change négatives ainsi qu’aux effets de consolidation dus à la co-entreprise créée avec Axel Springer. Dans ce contexte, les résultats nationaux en Serbie, en Slovaquie et en République tchèque n’ont été repris dans les comptes qu’à raison de 50% à partir du milieu de l’année, mais d’un autre côté, à la même date, 50% des affaires de Springer en Pologne et en République tchèque ont été consolidées dans nos comptes. En outre, en Suisse, les résultats de GoodNews ont été pris en compte au prorata sur l’année 2010 en raison de la stratégie en matière de divertissement, tout comme nous le ferons avec Ticketcorner à partir de 2011. Sur la base de l’exercice précédent, c’est-à-dire sans l’effet de consolidation des co-entreprises, et à taux de change stables, le chiffre d’affaires serait ainsi semblable à celui de l’exercice précédent. Le cash flow de CHF 161,1 millions a augmenté de CHF 67,3 millions par rapport à 2009 et le rendement du cash flow s’élève à 12,7%.

Poursuite de la croissance du secteur numérique induite par les investissements
Dans les divers segments, les revenus présentent une croissance renforcée dans le secteur numérique, qui a contribué au chiffre d’affaires à raison de CHF 130,1 millions soit 10,3%. A cet égard, les moteurs de la croissance ont surtout été le groupe MediaSwiss avec le succès du réseau Scout24 et les plates-formes Gate24. Dans les régions, la Suisse et l’Allemagne ont nettement augmenté leur part de chiffre d’affaires de 11,8% à CHF 613,7 millions, alors que l’Asie-Pacifique enregistrait un léger recul du chiffre d’affaires à CHF 50,3 millions (-3,2%). Print Suisse est également en légère régression avec -4,6%, mais a jeté les bases d’une reprise de la marche des affaires en se désinvestissant du secteur de l’héliogravure et en investissant dans les Swissprinters.

Les charges totales du groupe Ringier ont pu être abaissées de -8% et passer à CHF 1‘103 millions grâce à la mise en œuvre réussie de divers programmes d’économies. Cette meilleure discipline sur les coûts a permis d’accroître largement les investissements de 54% à CHF 149,5 millions. Ces investissements ont surtout porté sur les participations dans les domaines du divertissement et du numérique, dans les nouvelles salles de rédaction en Suisse et en Serbie et dans la rénovation des imprimeries.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter