Actualité

Les Radios Régionales Romandes réfutent l’étude de l’Université de Zurich

L’Université de Zurich vient de publier son rapport intitulé “Qualité des médias”. Les Radios Régionales Romandes (RRR) ne peuvent accepter les conclusions émises dans le chapitre consacré aux radios suisses. Elles s’érigent notamment contre ces allégations : “les formats d’information ne jouent aucun rôle important dans les programmes des radios privées. ” Le contraire est vrai : le succès des taux d’écoute des radios privées romandes est largement bâti sur les bulletins d’information, les flashes et les magazines.

L’affirmation de l’Université de Zurich est étayée par une étude comparative, pour la Suisse romande, entre la radio publique RSR “La Première” et la radio privée “Lausanne FM”. Il est aisé de remarquer la différence colossale de moyens financiers entre les deux radios. A son échelle, “Lausanne FM” produit des émissions de qualité; une telle comparaison est inadéquate et discrédite l’Université de Zurich.

les radios régionales romandes, par exemple Radio Rhône, Radio Chablais, Radio Fribourg ou les trois radios de l’Arc jurasssien (RTB, RTN, RFJ) misent sur l’information pour asseoir leur taux d’écoute. Tout le contraire de ce qu’affirment l’institut fög – Forschungsbereich Offentlichkeit une Gesellschaft – et ses étudiants. Une telle étude est donc réductrice et ses résultats trompeurs.

L’Université , sur mandat de l’Office fédéral de la communication, analysera en 2012 les programmes de toutes les radios de Suisse romande. On peut espérer recevoir un rapport moins caricatural.

Tags
Voir plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close