Actualité

Fenêtres publicitaires suisses : La RTS en concurrence avec TF1

Suite à la prise de position de Presse Suisse parue le 24 mai 2011, la RTS/SSR tient à apporter les rectifications suivantes :

L’arrivée de la fenêtre publicitaire de TF1 dans le marché suisse va provoquer de profonds bouleversements dans les investissements publicitaires. C’est une évidence, qui a été abondamment soulignée par la SSR, respectivement la TSR, depuis de nombreuses années.

La TSR/SSR a lutté contre le développement de fenêtres publicitaires étrangères en Suisse romande. Après une longue procédure le Tribunal fédéral a finalement décidé d’autoriser ces fenêtres. Une décision dont la TSR/SSR a pris acte avec consternation.

Pour autant, il est complètement faux d’affirmer que la SSR soutient activement  l’introduction des fenêtres publicitaires étrangères en Suisse romande. La SSR et Publisuisse n’ont aucune relation contractuelle avec TF1 qui a confié le mandat de régie à l’éditeur Ringier.  La régie publicitaire de la SSR, Publisuisse, ne commercialisera pas ces fenêtres publicitaires et les offres de la TSR seront en concurrence directe avec celles de TF1. Il est par ailleurs totalement inexact d’affirmer que Publisuisse touchera une commission sur les  ventes de publicité de TF1.

L’outil informatique, choisi par Ringier pour gérer les réservations publicitaires de la fenêtre de TF1, est un outil vendu sur le marché suisse depuis des années, développé par Publisuisse, et qui a été ou est utilisé par les télévisions locales privées en Suisse romande et en Suisse alémanique, par 3+, Sat1 ou Kabel1.

Dans cette affaire, la SSR n’a aucunement changé de position. La SSR continue de regretter la présence sur son territoire de fenêtres publicitaires qui occasionnent et occasionneront un manque à gagner très important de plusieurs millions. La RTS combattra sur le plan commercial les fenêtres de TF1 et M6 et appelle les acteurs médias à raison garder dans ces périodes de profonds changements.

Tags
Voir plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer