Stratégie

Sabbatiques les conférences ?

SAB-307x307Disposer d’un budget « formation continue et événements professionnels » pour vos collaborateurs représente-t-il un coût inenvisageable ou une stratégie gagnante pour le développement de votre société?

Cultiver son jardin
Vous admettrez sans mal que les investissements sont indispensables pour le business. Qu’en est-il des ressources humaines? Sans politique d’investissement dans vos talents à l’interne, votre entreprise risque rapidement de ne plus disposer de collaborateurs pouvant répondre aux nouvelles exigences du marché.

Technologie, innovation, stratégie, user experience, design
Lire des rapports, des études, des blogs spécialisés et échanger avec la communauté régionale n’est pas suffisant. C’est pourquoi Relax In The Air se rend à un certain nombre d’événements (Stratégie digitale, User Experience, Design) en Europe et aux Etats-Unis. Participer à la fameuse South by Southwest (SXSW) à Austin me titillait depuis des années. C’est chose faite. Relax In The Air au complet va aller manger du Texas BBQ et du digital l’espace de quelques jours à SXSW Interactive. C’est pour moi l’occasion de vous parler du bénéfice de participer à des conférences internationales.

J’entend souvent dire: « Les conférences sont trop longues, 3 jours, 5 jours, c’est énorme… On ne peut pas toutes les faire… Parce qu’il faut bien travailler, aussi ! ». Ces remarques, maintes fois entendues, me laissent penser que s’éloigner des tracas quotidiens en participant à un événement professionnel de plusieurs jours ne peut être que bénéfique, à l’image d’un mini séjour sabbatique

C’est prendre de la distance, observer, écouter, s’interroger, partager, échanger et se confronter à d’autres personnes de votre domaine d’activité. Partir à une conférence, est-ce vraiment une « coupure » et une immersion inspirante à la fois ? Oui, je vous l’accorde, la plupart d’entre nous poursuit son fonctionnement « normal » tout en étant à une conférence (lire ses emails, twitter, répondre au téléphone, etc.). Reste à choisir quelles sont les priorités que vous imposez à vos collaborateurs ou à vous-même lors d’escapades conférencières : engranger de la connaissance pour votre entreprise, rapporter le plus de cartes de visites, montrer que vous êtes à cet événement pro en temps réel, partager la connaissance à l’interne avec une mini-conférence ou un compte rendu au retour, partager la connaissance avec vos clients, etc. Au final, peu importe, seul l’expérience compte, IRL (In Real Life). Que celle-ci vous apporte de l’inspiration, des contacts, de la visibilité ou des connaissances, elle ne peut qu’être positive et enrichissante.

Réflexion et bénéfice
Pour illustrer cet argument, je prendrais un exemple, extrême certes, mais instructif. Le célèbre designer new yorkais Stefan Sagmeister s’impose (ainsi qu’à ses collaborateurs) une année sabbatique tous les 7 ans. Sa philosophie est simple : chaque être humain vit trois grandes périodes dans son existence : apprentissage – activité professionnelle – retraite. Sagmeister a trouvé un moyen très simple de mettre au profit de son entreprise les années de la retraite, et ce durant la période d’activité professionnelle : il soustrait cinq ans à sa retraite et les répartit dans sa période d’activité professionnelle, soit une année sabbatique tous les 7 ans. Ce transfert de retraite a évidemment un bénéfice immédiat sur sa qualité de vie et celle de ses collaborateurs. En second lieu, durant ces périodes sabbatiques, il explore des projets créatifs personnels, en dehors de toute contrainte de clients ou budgets. Cela va influencer son travail futur, son entreprise et bien sûr déboucher sur une plus-value pour ses clients et ses collaborateurs.

Comment allez-vous vivre votre prochaine grande conférence sabbatique ?

Sabine Dufaux
www.relaxintheair.com & www.sabinedufaux.com

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter