Interviews

Dossier : Swiss Community Managers Association

L’association faîtière des professionnels des communautés en ligne et des médias sociaux présente un bilan plutôt encourageant : elle rassemble désormais une communauté de près de 500 personnes qui participent aux rencontres mensuelles ou suivent à distance les projets et les activités entrepris par les membres. On y trouve des Community Managers (gestionnaires de communauté) bien sûr, mais également des professionnels du marketing et de la communication, des chefs d’entreprise, des personnes en reconversion professionnelle, des étudiants, etc.

Force est de constater que l’explosion des médias sociaux et leur utilisation dans un cadre professionnel attirent un public de plus en plus large et varié. En effet, la gestion professionnelle des médias sociaux et, plus largement, de la présence en ligne, est en voie de démocratisation mais surtout de professionnalisation. De plus en plus d’entreprises créent de nouveaux postes dans ce domaine, recherchent activement des candidats à l’embauche. Les écoles ne sont pas en reste puisque plusieurs formations certifiantes ont été mises en place ces derniers mois. Les rencontres de l’Association permettent aux différents acteurs d’établir des liens sociaux entre eux, de se maintenir informés de l’évolution des techniques et des usages, d’échanger les meilleures pratiques mais également de travailler ensemble à leur définition.

Dans ce contexte, les membres de l’Association jouent un rôle primordial : définir des bases saines et donner la bonne direction au métier de Community Manager. Cela passe par la rédaction d’une charte professionnelle, le suivi des évolutions du métier et des recommandations, par exemple sur les filières de formation ou encore le recrutement.

Cependant, le métier de Community Manager est encore très jeune. Formalisé depuis 2008 environ aux Etats-Unis, on n’en parle guère que depuis l’an dernier dans notre pays. Il y a encore du pain sur la planche pour qu’il obtienne toute la crédibilité et la légitimité qu’il mérite. Nombreux sont les dirigeants qui ne saisissent pas encore la dimension stratégique d’une présence maîtrisée sur les médias sociaux. Trop d’offres d’emploi sous-estiment largement les compétences requises et, par conséquent, certaines entreprises prennent des risques importants en recrutant des candidats peu qualifiés. C’est pourquoi les recruteurs tout comme les candidats à l’embauche sont également les bienvenus dans l’Association.

Mais la meilleure illustration est encore de laisser la parole aux membres, tous Community Managers actifs, afin qu’ils présentent leur parcours et leur activité.

Olivier Tripet
Président de la Swiss Community Manager Association

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer