Actualité

Sondage : les craintes des RP pour 2018

La baisse des budgets des RP se classe en première place des inquiétudes des chargés de relations publiques. Elle est suivie par la mutation des médias, qui inquiète presque tout autant les communicants. La peur d’être dominé par les «digital natives» atterrit quant à elle à la troisième place. Ce résultat est tiré du dernier sondage de news aktuell, filiale de l’ats, et Faktenkontor. Près de 250 spécialistes et cadres travaillant dans des services de presse et des agences de relations publiques ont pris part à l’Observatoire des tendances des RP.

Interrogés sur leurs principales préoccupations, les professionnels des RP indiquent que c’est l’évolution du budget des RP qui les tracasse le plus. 34% d’entre eux ont ainsi des maux de tête à cause de cela. En deuxième place sur l’échelle des soucis figure la mutation des médias. Un tiers des sondés (33%) se disent ennuyés par la transformation fulgurante du paysage médiatique. Un quart (26%) craignent en outre d’être dominé par les «digital natives».

En revanche, la peur de manquer de compétences dans son métier n’est pas très importante. En effet, 15% seulement des participants au sondage redoutent de ne pas avoir les compétences appropriées et ne plus pouvoir suivre le rythme dans leur métier. Enfin, l’externalisation prend la dernière place du classement des principales préoccupations des RP. Seul un dixième des sondés estiment leur emploi menacé par des sous-traitants externes.

Les principales préoccupations des communicants en détail:

1. Développement du budget RP: 34%
2. Mutation des médias: 33%
3. Être dominé par les «digital natives»: 26%
4. Stress: 21%
5. Comportement des dirigeants: 21%
6. Dégradation des RP derrière le marketing et la publicité: 20%
7. Attentes trop haut placées par la direction: 17%
8. Manque de connaissances spécifiques: 15%
9. Externalisation des prestations de RP à des sous-traitants: 11%

 

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer