Actualité

Sunrise se réorganise pour renforcer sa focalisation sur la clientèle

Sunrise se restructure dans le cadre d’un plan visant à simplifier ses structures et processus, et ainsi renforcer sa concentration sur la clientèle et alléger sa structure de coûts. Dans le cadre de ces mesures, Sunrise réduira ses effectifs à raison de 175. Un plan social équitable est en place pour tous les salariés concernés, en coopération avec les représentants du personnel et le syndicat syndicom.

Le marché suisse des télécommunications est en constante évolution. Afin de rester compétitive, Sunrise a déjà lancé au premier trimestre 2015 une initiative pour rationaliser et simplifier ses produits et processus. Sunrise adapte maintenant son organisation pour continuer à répondre aux besoins en perpétuelle évolution de ses clients en matière d’efficacité, de simplicité et de qualité.

175 licenciements
Afin d’augmenter l’efficacité entre les divisions et d’éviter les doublons, Sunrise fusionne les unités professionnelles et résidentielles: la nouvelle organisation commerciale gérera tous les groupes de clients avec une direction unique. De même, le service à la clientèle résidentiel et professionnel sera regroupé dans une seule organisation. Cela permettra d’améliorer encore la fourniture du service et produira des synergies dans le développement de produits et processus et la numérisation. Sunrise veut continuer à renforcer l’expérience des clients, dans tous les segments, à travers ces changements d’organisation, et à favoriser les innovations pertinentes pour la croissance.

En conséquence, Sunrise réduit ses effectifs à raison de 175 personnes (jusqu’à 165 FTE), sur un total de 1 890 emplois en équivalent temps plein. Cette réorganisation n’affectera aucunement le personnel de service à la clientèle ni les conseillers de vente dans les shops. Durant le processus de consultation, Sunrise a entretenu le dialogue avec les représentants des salariés et le syndicat syndicom, un plan social équitable pour tous les collaborateurs concernés est en place.

Les changements, qui seront mis en œuvre d’ici la fin du 3e trimestre 2015, entraîneront des coûts ponctuels de CHF 21,0 millions (affectant l’EBITDA et le cash flow) jusqu’à la fin de l’année, et entraîneront des économies trimestrielles de CHF 5,5 millions à compter du 4e trimestre 2015. Les coûts de mise en œuvre seront entièrement supportés par les liquidités au bilan, sans affecter les prévisions de dividendes pour 2015 (au moins CHF 135 millions, soit CHF 3 par action).
Les annonces prévisionnelles pour l’EBITDA 2015 restent inchangées.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer