Actualité

Tamedia : -12% de publicité imprimée au 1er semestre 2017

Le chiffre d’affaires de Tamedia a reculé de 5,7 %, à 475,1 million de francs (exercice précédent 503,6 millions de francs), au premier semestre 2017. La principale raison en est le recul du marché de la publicité imprimée de 12 % par rapport à l’exercice précédent.

Christoph Tonini, président de la Direction générale de Tamedia: «Sur un marché de la publicité imprimée toujours en net recul, nous avons réussi à clôturer le premier semestre sur un bon résultat qui, en termes normalisés, se situe au niveau de l’exercice précédent. L’évolution du marché publicitaire reste un défi mais nos offres numériques évoluent de manière positive, tant dans les secteurs Publications que Places de marché et Participations. Nous allons poursuivre nos investissements dans ces domaines de croissance au cours des prochaines années.»

Au total, les offres du secteur Places de marché et Participations et des médias News numériques de Tamedia ont contribué à hauteur de 174,8 millions de francs (exercice précédent: 155,4 millions de francs), soit 37,1 pour cent, au chiffre d’affaires total (pro forma). La part de toutes les offres numériques dans l’EBITDA a atteint 63,3 millions de francs (exercice précédent: 49,7 millions de francs), soit 49,7 pour cent, et la part dans l’EBIT, 46,8 millions de francs (exercice précédent: 32,2 millions de francs), soit 49,2 pour cent. Hors charges de prévoyance selon l’IAS 19, la part des offres numériques dans l’EBITDA serait toujours supérieure à 50 %

Nouveaux segments
Les informations sur les segments ont été adaptées afin de reproduire la nouvelle organisation de l’entreprise. La présentation adaptée est conforme au reporting interne. Les secteurs Publications Régionales et Publications Nationales sont désormais répartis entre les secteurs «Médias payants» et «Médias pendulaires». Les deux secteurs incluent les chiffres d’affaires Print mais aussi digital. Le secteur Digital reste inchangé, mais est rebaptisé «Places de marché et Participations».

Médias payants: recul du marché de la publicité imprimée 
Le chiffre d’affaires du secteur Médias payants, qui inclut tous les quotidiens, hebdomadaires et magazines payants, a baissé de 7,4 pour cent, à 296,2 millions de francs. Ce recul est essentiellement dû à la baisse de 12 pour cent des recettes publicitaires du secteur Print. L’évolution des chiffres d’affaires des abonnements numériques est en revanche bien meilleure que prévu. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) du secteur Médias payants a baissé de 46,9 millions de francs à 37,1 millions de francs, ce qui correspond à une marge EBITDA de 12,5 pour cent (exercice précédent: 14,7 pour cent). L’EBIT ressort à 22,9 millions de francs (exercice précédent: 27,3 millions de francs). La marge EBIT de 7,7 pour cent est inférieure de 0,8 pour cent à celle de l’exercice précédent.

Médias pendulaires: résultat en ligne avec le niveau de l’exercice précédent 
Le secteur Médias pendulaires, qui rassemble le groupe de médias 20 minutes et les participations dans L’essentiel, Heute et heute.at ainsi que Metroxpress et BT, affiche un chiffre d’affaires de 71,8 millions de francs, en baisse de 9,6 pour cent par rapport à l’exercice précédent. Là encore, la baisse s’explique par un recul des recettes publicitaires du secteur Print. L’apport du titre danois Metroxpress dans une société d’édition conjointe avec Berlingske Media a permis d’éliminer l’essentiel des pertes du journal pour pendulaires. À l’issue de la restructuration en cours d’année, la société d’édition devrait retrouver la zone bénéficiaire dès 2018. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) du secteur Médias pendulaires reproduit le chiffre de l’exercice précédent, à 18,9 millions de francs. La marge EBITDA ressort à 26,4 pour cent (exercice précédent: 23,8 pour cent). Le résultat d’exploitation (EBIT) est également inchangé par rapport l’exercice précédent, à 17,5 millions de francs. La marge EBIT s’élève désormais à 24,3 pour cent, excédant la valeur de l’exercice précédent (22,0 pour cent).

Places de marché et Participations: nouvelle amélioration du résultat
Le secteur Places de marché et Participations, qui correspond à l’actuel secteur Digital et qui inclut l’ensemble des offres non journalistiques, a réalisé un chiffre d’affaires de 117,2 millions de francs. JobCloud AG et le portail immobilier homegate.ch ont notamment connu une évolution favorable et nettement amélioré leur résultat. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) du secteur Places de marché et Participations a ainsi progressé à 47,6 millions de francs (exercice précédent: 44,9 millions de francs). La marge EBITDA atteint pas moins de 40,6 pour cent (exercice précédent: 38,4 pour cent). Le résultat d’exploitation (EBIT) s’est amélioré à 31,1 million

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer