Actualité

Tamedia : Martin Kall partira en 2013

Au premier semestre, le groupe de presse suisse Tamedia a augmenté son chiffre d’affaires de 55,1 pour cent à 558,9 millions de francs (exercice précédent: 360,3 millions de francs). Ce résultat s’explique pour l’essentiel par l’intégration d’Edipresse Suisse. Caractérisé par une forte croissance, le secteur numérique a contribué au chiffre d’affaires à hauteur de 11,0 pour cent (exercice précédent: 9,5 pour cent). Atteignant 88,7 millions de francs, l’EBIT a presque doublé par rapport à l’exercice précédent (46,7 millions de francs). Le résultat s’établit à 87,5 millions de francs (exercice précédent: 48,1 millions de francs). Début 2013, Martin Kall transmettra ses tâches à Christoph Tonini, son suppléant actuel et successeur désigné. Martin Kall sera alors élu au Conseil d’administration.

Le groupe de presse Tamedia a de nouveau augmenté son résultat au premier semestre 2011 et présente le meilleur résultat semestriel de ces dix dernières années. Ce résultat est dû principalement à la prise en compte pour la première fois de Presse Publications SR S.A. (Edipresse Suisse). Le chiffre d’affaires a augmenté de 55,1 pour cent pour s’établir à 558,9 millions de francs (exercice précédent: 360,3 millions de francs). L’information sectorielle, nouvellement introduite, illustre l’importance croissante des médias numériques chez Tamedia. La part du chiffre d’affaires externe du secteur Numérique, caractérisé par une forte croissance, se situe à 11,0 pour cent (exercice précédent: 9,5 pour cent). Le secteur Presse régionale a contribué au chiffre d’affaires à raison de 53,4 pour cent (exercice précédent: 47,9 pour cent) et le secteur Presse nationale à hauteur de 35,6 pour cent (exercice précédent: 42,6 pour cent). Les charges d’exploitation de l’entreprise ont augmenté de manière moins sensible de 49,2 pour cent à 443,1 millions de francs.

Changement dans la direction de l’entreprise
Martin Kall, président de la direction de Tamedia depuis avril 2002, a décidé de se réorienter professionnellement à partir de 2013. Le Conseil d’administration de Tamedia a désigné Christoph Tonini, actuellement président adjoint, pour prendre la succession de Martin Kall au moment de son départ. Agé de 41 ans, Christoph Tonini est membre de la direction de l’entreprise depuis 2003. Ces dernières années, il a notamment été chargé des finances, des services et des journaux pour la Suisse. Il dirige actuellement les secteurs Médias Suisse et Numérique. Martin Kall sera élu au Conseil d’administration de l’entreprise à l’Assemblée générale de 2013.

Nouvelle information sectorielle
Le regroupement avec Edipresse Suisse a débouché, chez Tamedia, sur une nouvelle information sectorielle ventilée par marchés. Le secteur Presse régionale comprend tous les journaux régionaux et journaux d’annonces. Tous les domaines présents jusqu’ici dans le secteur Services seront transférés dans le secteur Presse régionale. Le secteur Presse nationale englobe tous les journaux et revues présentant une orientation nationale. L’intégration de ces services, actifs presque exclusivement pour les clients internes, dans le secteur Presse régionale, ainsi que la présentation des deux secteurs Presse nationale et Numérique, améliorent la comparabilité avec d’autres entreprises de médias. Le secteur Numérique, appelé à gagner encore en importance dans les prochaines années, regroupe pour la première fois tous les médias en ligne.

Presse régionale
Le chiffre d’affaires du secteur Presse régionale a progressé de 83,1 pour cent à 343,9 millions de francs. La croissance est le fait, pour l’essentiel, des titres d’Edipresse Suisse pris en compte pour la première fois, en particulier des quotidiens 24 heures et Tribune de Genève, qui ont contribué au chiffre d’affaires du secteur à raison de 137,3 millions de francs. Intégrés pour la première fois pendant six mois complets, les quotidiens Zürichsee-Zeitung et Zürcher Unterländer ont également influencé de manière positive le chiffre d’affaires. Les chiffres d’affaires des autres journaux ont connu une évolution essentiellement stable. Les imprimeries également intégrées dans le nouveau secteur Presse régionale ont vu leur chiffre d’affaires reculer une nouvelle fois en raison d’ajustements de prix. L’amélioration du résultat du secteur Presse régionale est générale. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) du secteur Presse régionale a bondi de 23,6 millions de francs à 51,3 millions de francs. Avec 32,7 millions de francs, le résultat au niveau de l’EBIT a plus que triplé par rapport à l’exercice précédent (9,9 millions de francs). La marge EBIT se monte à 9,5 pour cent (exercice précédent: 5,3 pour cent).

Presse nationale
Le chiffre d’affaires du secteur Presse nationale s’est accru de 48,2 pour cent à 229,0 millions de francs. La croissance est le fait, pour l’essentiel, des titres d’Edipresse Suisse pris en compte pour la première fois, en particulier des quotidiens Le Matin et du journal dominical Le Matin Dimanche, ainsi que du pendulaire totalement consolidé de langue française 20 minutes, qui ont apporté une contribution de 75,1 millions de francs. Le pendulaire 20 Minuten et le magazine féminin Annabelle ont de nouveau contribué à l’augmentation du chiffre d’affaires, tandis que Schweizer Familie et Finanz und Wirtschaft l’ont pénalisé. Les chiffres d’affaires des autres titres ont connu un développement essentiellement stable. L’évolution du résultat ayant été presque toujours positive, le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) du secteur Presse nationale a progressé, passant de 37,3 millions de francs à 58,3 millions de francs. Le résultat d’exploitation (EBIT) s’est inscrit en hausse à 55,5 millions de francs (exercice précédent: 36,8 millions de francs). Avec 24,2 pour cent, la marge EBIT a légèrement dépassé le niveau de l’exercice précédent (23,8 pour cent).

Numérique
Les médias en ligne figurant dans le secteur Numérique ont poursuivi leur forte croissance. Le chiffre d’affaires du secteur Numérique a augmenté de 78,3 pour cent pour atteindre 64,2 millions de francs. Il prend en compte pour la première fois les médias en ligne d’Edipresse Suisse et la plateforme en ligne car4you.ch qui, conjointement avec les plateformes en ligne totalement consolidées homegate.ch, jobup.ch et swissfriends.ch, ont contribué à la croissance à raison d’un chiffre d’affaires de 21,2 millions de francs. 20 Minuten Online et les plateformes d’offres d’emploi de Jobup ont également poursuivi leur évolution réjouissante. Le chiffre d’affaires du portail d’annuaires search.ch présente aussi une forte croissance. En dépit des investissements élevés dans le développement des équipes de rédaction de 20 Minuten Online et Newsnetz ainsi que dans search.ch, le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) du secteur Numérique s’est amélioré de 3,7 millions de francs à 6,2 millions de francs (exercice précédent: 2,5 millions de francs). Le résultat d’exploitation (EBIT) est resté bas à 0,5 million de francs (exercice précédent: -0,1 million de francs). La marge EBIT se monte à 0,8 pour cent (exercice précédent: -0,4 pour cent).

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer