Actualité

Tamedia : Augmentation du chiffre d’affaires en 3% en 2018 et restructuration du groupe en vue en 2019

En 2018 les revenus de Tamedia ont augmenté de 3.7 %, soit de 36.4 millions de francs, pour s’établir à 1010.6 millions de francs. L’augmentation des revenus s’explique par les acquisitions de la Basler Zeitung, de Goldbach Group et de Neo Advertising SA, qui font plus que compenser la baisse structurelle des revenus des activités éditoriales existantes.

Médias payants
En 2018, les revenus du secteur Médias payants à l’égard de tiers a baissé de 5.6 %, à 553.2 millions de francs (exercice précédent: 586.0 millions de francs). Cette diminution du chiffre d’affaires s’explique par l’important recul du marché de la publicité dans les médias imprimés.

Médias pendulaires et Commercialisation
En 2018, les revenus à l’égard de tiers du secteur Médias pendulaires et Commercialisation a augmenté de 33.8 %, à 205.0 millions de francs (exercice précédent: 153.2 millions de francs). L’augmentation du chiffre d’affaires est notamment liée à la consolidation initiale de la société de commercialisation Goldbach Group et de l’entreprise de publicité extérieure Neo Advertising.

Places de marché et Participations
En 2018, les revenus à l’égard de tiers du secteur Places de marché et Participations a augmenté de 7.4 pour cent, à 252.5 millions de francs (exercice précédent: 235.0 millions de francs). La croissance organique des plateformes de JobCloud AG, homegate.ch, olmero.ch et doodle.com a notamment contribué à la croissance du chiffre d’affaires.

Tamedia investit 30 millions de francs dans le développement numérique des médias payants
Ces trois prochaines années, Tamedia investira 30 millions de francs dans son activité de base. Cet investissement s’explique par les expériences positives des dernières années et viendra en sus des dépenses régulières. Deux tiers des fonds disponibles seront utilisés dans le domaine rédactionnel des médias payants et un tiers dans le domaine commercial. Ces investissements ont pour objectif de lancer de nouvelles offres numériques conformes aux exigences et aux habitudes changeantes des utilisateurs. De nouvelles technologies doivent également être utilisées.

Tamedia revoit sa structure d’entreprise
Ces dernières années, Tamedia a pu développer sa position de groupe de médias suisse privé numéro un et se positionner dans de nouveaux domaines d’activité, dernièrement en reprenant la Basler Zeitung, Goldbach Group, Neo Advertising et Zattoo.

Compte tenu de l’évolution dynamique dans tous ces domaines d’activité, Tamedia a décidé de revoir sa propre organisation. Ce projet est né du constat que les différents domaines d’entreprise médias payants, médias pendulaires, commercialisation et négociation publicitaires, places de marché numériques et participations opèrent chacun dans des contextes très différents. Ils sont ainsi confrontés à des défis différents et offrent par conséquent des opportunités différentes. Il s’agit d’en tirer profit au plan stratégique.

Le projet a pour objectif d’élaborer les conditions optimales pour la transparence et la croissance dans tous les domaines d’activité en tenant compte de leurs différentes cultures. Le projet doit créer des bases pour une décision d’ici à l’été.

Martin Coninx, qui appartient à la même lignée de la famille fondatrice qu’Andreas Schulthess, quittera le Conseil d’administration, conformément à la rotation interne à la famille. Âgé de 48 ans, il restera lié à Tamedia en tant qu’actionnaire et membre du pool des actionnaires familiaux.

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close