Actualité

Lancement de Loitransparence.ch

Le site www.loitransparence.ch est mis en ligne aujourd’hui. Il vise à promouvoir l’application des lois sur la transparence fédérale et cantonales. Six mois après le lancement du site Öffentlichkeitsgesetz.ch, des journalistes suisses étendent leur initiative à la Suisse romande.

Outil pour les journalistes
Grâce à Loitransparence.ch, les journalistes peuvent s’appuyer sur un outil en ligne pour déposer leur demande d’accès à des documents auprès de la Confédération ou des cantons. Quelques clics suffisent pour générer automatiquement des requêtes et surveiller le respect des délais légaux. L’idée est de rendre cette démarche la plus simple et facile possible.

Le site internet offre aussi une introduction rapide aux lois sur la transparence fédérale et cantonales. Et un blog rend compte de la jurisprudence, de précédents ou de cas pratiques liés à l’actualité en relation avec l’utilisation de la loi sur la transparence.

Observatoire des lois
La loi fédérale sur la transparence (LTrans) est entrée en vigueur le 1er juillet 2006. Elle fixe comme principe que tous les documents de l’administration sont accessibles aux journalistes et à tous les citoyens. Des exceptions sont possibles, mais une justification doit être fournie au demandeur. Depuis l’entrée en vigueur des lois valaisanne et fribourgeoise, en janvier 2011, tous les cantons romands possèdent une loi sur la transparence.

L’association Loitransparence.ch/Öffentlichkeitsgesetz.ch observe d’un œil critique la mise en œuvre de ces lois par les administrations. Elle intervient auprès des administrations publiques qui ne respectent pas ou font obstruction à la loi sur la transparence.

Objectif
Le but des initiants du projet est de promouvoir l’utilisation des lois sur la transparence auprès des journalistes, pour qu’ils s’en servent comme d’un outil dans l’exercice quotidien de leur métier. Après le lancement de Öffentlichkeitsgesetz.ch en été 2011, le site Loitransparence.ch est enfin prêt. La version allemande de la plate-forme a reçu à Zurich le Medien-Award 2011 pour «la meilleure initiative pour un journalisme de qualité» (www.quajou.ch).

Le site internet est géré par une association indépendante de tout groupe de presse. Elle est soutenue financièrement par le groupe Tamedia, la Gottlieb und Hans Vogt Stiftung, Schweizer Radio und Fernsehen, l’association des éditeurs Schweizer Medien ainsi que d’autres organisations médiatiques. La fondation Oertli a financé en grande partie le travail de traduction pour le lancement de Loitransparence.ch. La Conférence des rédactrices et rédacteurs en chef a parrainé le projet.

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter