Actualité

#Trend : Après le Black Friday, la Journée nationale de l’occasion devient un nouvel indicateur du changement d’habitudes de consommation

La grande participation à la Journée nationale de l’occasion, le samedi dernier, montre que la consommation durable n’est pas seulement à la mode, mais qu’elle peut aussi se débarrasser de plus en plus de son “image sale”. Les vêtements et les chaussures sont les plus vendus, suivis par la vaisselle et les accessoires.

Parmi les “Héros circulaires”,  l’Armée du Salut est en tête avec 23 400 articles vendus. Morena Napoletano, responsable du marketing de brocki.ch : “Nous sommes très impressionnés par le succès retentissant de la Journée de l’Occasion. Nous n’avons normalement que des ventes de ce genre lors d’une vente de Noël”.

Francesco Vass, PDG de Ricardo, se réjouit également du grand succès de la première journée nationale de l’occasion : “Nous sommes ravis des nombreux retours positifs, des campagnes variées et des activités de vente agréables – à l’arrêt dans toute la Suisse ainsi que sur notre plateforme. Nous tiendrons notre promesse de planter un arbre pour chaque article d’occasion vendu lors de la Journée de l’occasion cet automne. Le fait que nos attentes aient été largement dépassées, avec plus de 14 300 articles vendus, est réjouissant non seulement pour nous, mais surtout pour l’environnement. Nous attendons avec impatience la deuxième édition de la Journée de la deuxième main en 2021 !

Des personnalités ont aussi participé
L’initiative a également trouvé un soutien important. La présentatrice Christa Rigozzi a vendu aux enchères ses escarpins usagés sur Ricardo pour une bonne cause. Christa fera don de la totalité des recettes, soit 816 francs suisses, aux Jeux olympiques spéciaux, où elles seront utilisées pour les personnes souffrant de handicaps mentaux. Ricardo augmente le montant récolté avec un don supplémentaire de 82 arbres.

Isabelle Moret, la première personnalité du pays, en tant qu’élue présidente du Conseil national, a poté un manteau beige d’occasion, contribuant ainsi à réduire les émissions de CO2. Dans le grand magasin zurichois Jelmoli, les initiateurs Kai Landwehr de myclimate, Nicolai Diamant de Circular Economy Switzerland et Francesco Vass, PDG de Ricardo, ont échangé avec Nina Müller, CEO de Jelmoli, et Rea Bill du magasin d’occasion de luxe Reawake du succès du déménagement des marchandises d’occasion dans le grand magasin, tous initiateurs de cette journée qui change la perception de la consommation.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter