Actualité

Trois internautes suisses sur quatre utilisent des services de streaming

Cela correspond à plus de 4,5 millions de personnes qui consomment des contenus vidéo ou audio en ligne. Les plateformes vidéo payantes telles que Netflix sont celles qui ont le plus progressé au cours des trois dernières années, comme le montrent les résultats de la nouvelle publication de NET-Metrix-Base, la plus grande étude représentative sur l’utilisation d’Internet en Suisse.

Si l’on inclut également les offliners, ce sont encore deux Suisses sur trois qui utilisent des services vidéo ou audio sur le web. Les jeunes de 14 à 34 ans, dont 89% utilisent du contenu en streaming, ne sont pas les seuls gros consommateurs de streaming. Celui-ci s’impose également de plus en plus chez les personnes d’âge moyen. Plus de 71 % des personnes âgés de 35 à 54 ans consomment aussi du contenu en streaming.

L’audio rattrape son retard
Les offres vidéo sont toujours les plus populaires dans le secteur du streaming. Les portails vidéo tels que YouTube, sont utilisés par 69 % des utilisateurs de streaming, et les vidéos ou podcasts sur les portails des chaînes de télévision (par exemple Play RTS) par 62 % des utilisateurs. Les offres audios rattrapent cependant lentement leur retard. Ainsi, les services de diffusion de musique en continu (par exemple Spotify) ont augmenté au cours des trois dernières années, passant de 47 % à 56% des utilisateurs, et sont désormais au même niveau que la radio live/web. Dans le domaine du live, la radio est même légèrement plus performante que la vidéo (50 % d’utilisateurs en streaming). Toutefois, la plus forte croissance est enregistrée par les plateformes vidéo payantes : alors qu’en 2016, seulement un peu plus de 20 % des utilisateurs de streaming s’y intéressaient, environ 40 % regardent actuellement des films et des séries sur Netflix et autres.

Le smartphone est le support du streaming
Le smartphone est désormais l’appareil préféré pour pratiquement tous les services de streaming. Même lorsqu’ils regardent la télévision live/web, les utilisateurs de streaming sont désormais plus susceptibles d’utiliser leur smartphone que leur ordinateur portable (38 % contre 37 %). Ce n’est que pour les services payants comme Netflix, Teleclub, etc., que les ordinateurs portables occupent la première place (41%), alors qu’un utilisateur de streaming sur trois utilise son smartphone pour ces plateformes de vidéos payantes.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé