Actualité

UNIGE : des chercheurs créent la Beekee Box, un réseau pour enseigner sans Internet ni électricité

Comment transmettre des documents, regarder des vidéos pédagogiques ou collaborer dans des zones sans connexion Internet ni électricité ? C’est le défi relevé par des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE), qui ont mis au point un boîtier, la Beekee Box, capable de générer un réseau sans-fil permettant d’accéder à une plateforme d’apprentissage sans utiliser Internet ni dépendre du réseau électrique. Toute personne peut alors se connecter au réseau sans-fil de la Beekee Box avec un smartphone, un ordinateur ou une tablette, et accéder à des contenus pédagogiques, échanger avec les autres utilisateurs ou encore prendre part à des évaluations. Ce boîtier permet aux formateurs d’emporter avec eux leur matériel pédagogique lorsqu’ils se déplacent en extérieur, à l’étranger, dans des camps de réfugiés ou encore dans des zones de guerre, et de l’utiliser comme plateforme d’apprentissage avec les apprenants sur place.

Un environnement sécurisé et contrôlé par l’enseignant
Comment transmettre des documents, regarder des vidéos pédagogiques ou collaborer dans des zones sans connexion Internet ni électricité ? C’est le défi relevé par des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE), qui ont mis au point un boîtier, la Beekee Box, capable de générer un réseau sans-fil permettant d’accéder à une plateforme d’apprentissage sans utiliser Internet ni dépendre du réseau électrique. Toute personne peut alors se connecter au réseau sans-fil de la Beekee Box avec un smartphone, un ordinateur ou une tablette, et accéder à des contenus pédagogiques, échanger avec les autres utilisateurs ou encore prendre part à des évaluations. Ce boîtier permet aux formateurs d’emporter avec eux leur matériel pédagogique lorsqu’ils se déplacent en extérieur, à l’étranger, dans des camps de réfugiés ou encore dans des zones de guerre, et de l’utiliser comme plateforme d’apprentissage avec les apprenants sur place.

Constituée d’une coque en plastique résistante et recyclable, d’un micro-ordinateur et d’un module de batterie, la Beekee Box mesure 10 cm de haut et 6,5 cm de large. Elle peut contenir jusqu’à 256 Go de données pour une autonomie d’environ 3 heures, ou plus de 10 heures avec une batterie externe, rechargeable notamment grâce à l’énergie solaire. «Il faut prévoir environ 9h pour imprimer le boîtier avec nos imprimantes 3D et 20 minutes pour le montage, explique Julien Venni, chercheur à TECFA de la FPSE de l’UNIGE. En comptant la programmation, faite sur mesure en fonction des besoins des utilisateurs, une Beekee Box est prête en 10h environ pour un coût matériel avoisinant actuellement les 150 francs suisses.» L’équipe développe son propre logiciel et se base également sur des technologies Open source, telles que la MoodleBox du Fribourgeois Nicolas Martignoni, qu’elle modifie pour l’adapter à ses besoins. Chacun peut alors construire son boîtier et le programmer, ou avoir recours au service de l’équipe de la Beekee Box.

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Close
Back to top button
Close