Digital

Vidéo en ligne: Du one shot à la stratégie digitale

Thierry-307x307Très souvent nous sommes tentés de donner dans la simplicité et la rapidité dans notre communication en ligne. D’où l’idée que pour nous assurer une visibilité, il suffit de placer une vidéo sur la home page de son site. Et comme par magie, les clients et les prospects arriveraient sans rien faire d’autre. Que nenni ! Pour être visible, il vous faudra en faire plus…

Si vous vous décidez à utiliser la vidéo comme outil de promotion en ligne, voici les 10 raisons pour lesquelles il ne faut pas donner dans le « one shot ».

Raison No. 1 : Votre vidéo sera invisible si elle est unique
Chaque minute, ce ne sont pas moins de cent heures de projections qui sont postées rien que sur Youtube. Cela donne ici une idée bien précise du rythme auquel les nouveaux contenus viennent envahir le web. Et si vous vous décidez à ne pas utiliser Youtube comme solution en ligne pour héberger votre vidéo, rappelez-vous qu’il existe pléthore de solutions d’hébergement.

Raison No. 2 : Viralisez votre vidéo !
Pas une bonne idée ? Si, à moins que tout le monde connaisse votre site et ait une raison de le visiter régulièrement. Si tel n’est pas le cas, il faudra attirer les internautes sur votre site, la vidéo servira d’appât pour autant qu’elle soit postée à différents endroits générant un trafic important.

Raison No. 3 : Faites des vidéos courtes !
On vous l’a peut-être déjà dit à plusieurs reprises ou vous l’avez lu ici aussi, une vidéo efficace est une vidéo courte. On compte sur une minute voire une minute trente pour que votre message soit efficacement transmis. La durée est importante car si vos contenus sont trop longs, votre audience zappera d’ennui sur un autre contenu et donc vers un autre site. Vous n’arrivez pas à tout dire dans un court message ? Pas de problème, rien ne vous empêche de faire plusieurs vidéos avec des messages différents. Cela vous permettra de mettre en avant plus souvent votre marque.

Raison No. 4 : La quantité existe aussi en vidéo
La quantité de vos contenus va également contribuer à la crédibilité de votre message. Quoi de plus normal que d’avoir le réflexe d’associer l’image d’une entreprise à ses contenus ; en présenter plusieurs ne peut que renforcer votre marque. Beaucoup trop souvent une chaîne Youtube se résume à une ou deux vidéos. C’est un peu comme si vous aviez un ou deux articles posés dans de très grands étalages et le tout promu par une photocopie noir blanc posée à l’entrée.

Raison No. 5 : Le « call to action » ne fait que très rarement partie d’une vidéo « one shot »
Généralement la première vidéo concerne la présentation de produits ou de services avec en filigrane l’historique de la société qui en est à l’origine. Or avec ce type de message, il est difficile de placer un appel à l’action pour que le visionnement aboutisse à une inscription à une newsletter ou à un acte d’achat. On arrive mieux avec des contenus plus ciblés et moins généralistes.

Raison No. 6 : Le storytelling est plus dur à placer dans une seule vidéo
En une minute, on ne va pas pouvoir raconter une histoire. Pensez à « feuilletoner » afin de créer un vrai storytelling non sur une seule vidéo mais sur une série. Vous générerez plus de vues et d’interaction.

Raison No. 7 : Pas de plan média possible avec un seul contenu
Dans votre campagne de communication en ligne, il est fort probable que vous ayez pensé à utiliser d’autres supports off et online. Ces différents supports se doivent de communiquer entre eux et de relayer votre message de façon efficace. Si vous n’avez qu’une seule vidéo, vous pourrez plus difficilement combiner votre plan média dans une logique de transmédias.
Si vous en avez plusieurs, il vous sera possible d’être plus réactif et de rebondir sur une thématique précise ou sur l’actualité de vos produits, ou tout simplement de donner une seconde vie à vos vidéos.

Raison No. 8 : Répétez, répétez et répétez !
Un message aussi simple qu’il soit est toujours plus fort s’il est répété. Ce qui est plus simple à faire si l’on dispose de plusieurs capsules ou épisodes, ainsi on ne lasse pas. Pour ce faire, vous aurez le choix des armes. Vous pourrez par exemple intégrer dans une intro et une extro communes des séquences et des messages différents.
Le must : une virgule sonore qui vous est propre pour « brander » vos productions avec une touche unique. Et pourquoi pas proposer un call-to-action à la fin de chacune de vos vidéos ?

Raison No. 9 : Le buzz ou le viral n’existent pas
Soit, ce titre est un tantinet excessif, mais nous ne sommes pas loin de la réalité. Il est clair que monter une opération virale avec une seule vidéo est un exercice très difficile. Mais pas impossible, si l’on y met les moyens. Car ce n’est pas l’investissement de votre toute première vidéo qui pourra prétendre à prendre prendre cette place. Le viral ou le buzz sont des stratégies qui fonctionnent, mais elles impliquent des montants plus importants.

Raison No. 10 : Le temps est votre meilleur allié
Inscrire votre communication dans le long terme est un gage de succès d’autant plus que le web a une très bonne mémoire. Tout ce que vous publiez restera en ligne pour longtemps, une bonne raison pour en tirer profit. Si vos contenus sont intemporels, il y a de fortes chances que les internautes les visionneront sur le long terme. Au delà de l’aspect bénéfique pour le référencement, les dates de publications accréditeront l’image de votre entreprise. Attention toutefois à poster du contenu qui puisse évoluer dans le temps – ou à le renouveler régulièrement.

Et puisque l’on ne saurait être trop exhaustif, je vous soumets une onzième recommandation, qui pourrait être tout simplement la première : quid de votre budget ? Les moyens mis en œuvre pour la création de plusieurs productions vidéo sur plusieurs jours sont plus rentables et plus efficaces que ceux pour une seule journée et une seule vidéo. Résultat : pensez à organiser une journée de tournage vous permettant de produire du contenu varié, vous aurez tout loisir de le monter et de le diffuser ultérieurement.

Tags
Voir plus

Articles similaires

2 Commentaires

  1. Article très pertinent, Thierry. Il me semble que peu d’entreprises, en tout cas en Suisse, sont sensibles aux nombreux avantages de la vidéo. Il relève déjà de l’exploit de les intéresser. Et quand elles sont intéressées, l’investissement exigé donne vite des sueurs froides au comptable. Tout cela pour dire que seules les grandes boîtes peuvent s’offrir une véritable stratégie digitale. Qu’en pensez-vous ?

  2. Merci Steve pour votre retour.
    Non je ne crois pas qu’une stratégie digitale soit l’apanage des grands comptes, des grosses sociétés. C’est même tout le contraire puisque très souvent pour une grosse structure, faire bouger “le paquebot” relève souvent d’un exploit difficile à réaliser. Le plus dur, que ce soit pour les petites ou moyennes entreprises est de faire comprendre la nécessité que d’avoir une stratégie. Trop souvent la première approche concerne uniquement la production d’un film, d’une vidéo comme unique objectif pour de la comm. C’est dommage, ces moyens mis en oeuvre sont quasi inutiles puisque la pérennité et le long terme seront absents d’une telle démarche.
    Le long terme offre une réelle opportunité de budgéter correctement cette approche. Le contrôle des coûts et leur répartition sont de véritables atouts et ceci même si on démarre modestement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer