Actualité

Wearable Computing : avantages et dangers

La 10e édition de la conférence TechnoArk, qui s’est tenue à Sierre ce 30 janvier, portait sur l’internet des objets. Plus précisément sur les “devices” connectées que l’on porte sur soi. Des capteurs surveillant la pression sanguine ou les battements cardiaques, aux montres ou bracelets qui surveillent le sommeil, aux bandeaux intelligents qui captent l’humeur, il s’agit d’un marché qui pèsera 15 milliards de $ en 2018.

C’est dire si l’enjeu est de taille. Comme l’a expliqué Neil Cox, marketing directeur EMEA d’Intel Corporation, la technologie joue un rôle essentiel. Première condition pour se lancer sur ce marché : les puces intelligentes. Leader sur ce marché, la société Intel s’apprête à lancer Intel Curie Module qui pourra s’appliquer aux applications enregistrant des datas 24h/7j.

Si la technologie semble maîtrisée reste l’aspect plus humain à prendre en compte. Sommes-nous prêts à être surveillés constamment ? A quoi serviront toutes ces données ? Tel est le  sujet d’études de Chris Brauer, Senior Lecturer et Directeur MSc Management of Innovation chez Goldsmiths, University of London.

Des questions qui interpellent autant les professionnels du web, du marketing et des sciences sociales. Passionnant !

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer