Actualité

Zattoo a réduit ses émissions de 20% pendant la pandémie

Les confinements ont entraîné une augmentation de l’utilisation des services de streaming. De même, en raison de la forte augmentation des appels vidéo et de la téléphonie en ligne, la quantité de données transitant sur internet a atteint des niveaux records pendant la pandémie. Le transfert de données ne nécessite pas seulement des quantités énormes d’électricité : il génère également des émissions de CO2. Le fournisseur de streaming TV Zattoo a commencé de s’attaquer à ce problème depuis 2019.

En collaboration avec ClimatePartner, un expert en matière de protection du climat dans les entreprises, Zattoo calcule depuis lors chaque année son bilan carbone sur la base du Greenhouse Gas Protocol*. Pour l’année 2021, les émissions de Zattoo se sont élevées à 543 tonnes de CO2. Avant la pandémie de COVID en 2019, ce chiffre était encore de 692 tonnes de CO2. Zattoo a donc réussi à économiser plus de 20 % de ses émissions pendant la pandémie. Cela est principalement dû à la forte diminution des déplacements professionnels, mais aussi à l’augmentation du télétravail, que Zattoo a continué à développer pendant la pandémie, dépassant ainsi les exigences légales.

L’année dernière, l’entreprise a également pris des mesures supplémentaires pour réduire davantage sa consommation de CO2. Il s’agit notamment de la mise à disposition de tickets à tarif réduit pour les transports publics, de la location de vélos pour le travail et de contrats de téléphonie mobile verts pour les employés de l’entreprise, ainsi que de la plantation de sa propre forêt Zattoo dans le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, mais aussi d’autres projets. Une autre étape importante a été la réduction des émissions par la fabrication et l’emballage des décodeurs pour ses clients B2B. À partir du deuxième trimestre de cette année, les emballages des décodeurs seront entièrement exempts de plastique. Les télécommandes fournies par Zattoo contiendront également à l’avenir le plus haut pourcentage possible de plastique recyclé.

En revanche, la consommation de CO2 des centres de données externes a continué d’augmenter en 2021. Cela s’explique d’une part par la base de calcul, qui a pris en compte pour l’année dernière des émissions qui ne pouvaient pas être calculées avec autant de précision auparavant. D’autre part, la forte augmentation de l’utilisation du streaming a également conduit à un besoin en électricité nettement plus élevé et donc à une émission de CO2 accrue. Zattoo mise depuis longtemps déjà sur l’électricité verte pour l’exploitation de ses propres centres de données. Avec le projet windCORES de l’exploitant de parcs éoliens Westfalenwind, Zattoo est le premier fournisseur de streaming TV au monde à utiliser un centre de données directement installé dans une éolienne. Cela permet non seulement de continuer à économiser du CO2, mais aussi de consommer l’électricité générée directement sur le lieu de production. Depuis son lancement en 2020, Zattoo a ainsi pu économiser environ 60 tonnes de CO2.

« L’un de nos principaux objectifs est de faire en sorte que tous nos serveurs et centres de données fonctionnent à l’électricité verte à l’avenir », a déclaré le Dr Stefan Lietsch, directeur technique de Zattoo. « Cela implique de faire passer tous les centres de données externes, notamment ceux de nos clients B2B, à des sources d’énergie renouvelables afin de pouvoir réduire encore notre consommation. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients et nos partenaires pour atteindre cet objectif. Il y a quelques mois, l’un de nos plus gros clients a fait passer ses serveurs à l’électricité verte, et d’autres suivront cette année. »

La quantité de CO2 émise en 2021, soit 543 tonnes, sera entièrement compensée par des projets certifiés de protection du climat, avec une marge de sécurité supplémentaire de 10 %, soit un total de près de 600 tonnes de CO2 compensées. Zattoo soutient d’une part le projet Plastic Bank, dans le cadre duquel, pour chaque tonne de CO2 compensée, 10 kg de déchets plastiques sont collectés sur des plages en Haïti, en Indonésie, au Brésil et aux Philippines. Zattoo aide ainsi à éliminer de manière appropriée environ 3000 kg de déchets plastiques par an provenant des océans du monde entier. D’autre part, grâce à sa compensation, Zattoo aide les communautés de la région de Kono en Sierra Leone à remettre en service des puits d’eau locaux afin d’approvisionner la région en eau potable. Grâce à la disponibilité d’eau potable, il n’est plus nécessaire de faire bouillir l’eau, ce qui permet d’économiser des centaines de tonnes d’émissions de CO2 par an.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter