Actualité

La publicité pour le tabac bientôt qu’un souvenir ?

La commission de la santé du Conseil des Etats s’est montrée plus restrictive que le Conseil fédéral dans la nouvelle loi sur les produits du tabac.

Un premier projet de loi avait échoué devant le Parlement en 2016, principalement en raison de l’interdiction de publicité pour le tabac. Et le Conseil fédéral a dû revoir en conséquence sa copie en novembre dernier, éliminant les nouvelles restrictions de publicité du premier projet. Cette nouvelle mouture prévoit de ne prohiber cette publicité que si elle s’adresse de manière ciblée aux mineurs. Elle ferait de la Suisse le pays d’Europe le moins restrictif dans ce domaine.

La commission veut aller plus loin. Outre la publicité dans la presse et sur Internet, elle veut aussi proscrire la publicité faite par des comparaisons de prix ou des promesses de cadeaux, ont indiqué mardi les services du Parlement.

Des exceptions toutefois
La publicité dans les cinémas, sur des articles de consommation courante et dans les points de vente ainsi que la promotion directe et les publipostages destinés aux adultes resteraient néanmoins possibles. Une minorité des membres de la commission souhaite interdire toute forme de publicité susceptible d’atteindre les mineurs comme le demande l’initiative populaire “oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac”.

Des dispositions qui affrontent la droite, anti-restrictions, et la gauche et les milieux de protection contre le tabagisme qui souhaitent aller plus loin. A suivre

Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Close
Back to top button
Close