Actualité

Tamedia se transforme mais reste (trop) dépendant des recettes publicitaires

Au premier semestre 2019, le groupe de médias suisse Tamedia a réalisé un chiffre d’affaires de 524.1 millions de francs (exercice précédent: 477.5 millions de francs). La hausse du chiffre d’affaires de près de 10 % est principalement due à la prise en compte initiale de Goldbach Group et de Zattoo Group. Le résultat avant effets des fusions d’entreprises a baissé légèrement, de 2.3 %, à 71.1 millions de francs (exercice précédent: 72.7 millions de francs). Compte tenu des amortissements résultant des fusions d’entreprises, qui ont progressé de 50.7 %, ainsi que des rachats de Goldbach Group, Zattoo Group, Neo Advertising et Basler Zeitung, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a baissé de 22.3 %, à 41.0 millions de francs (exercice précédent: 52.7 millions de francs).

Médias payants: le marché de la publicité imprimée en recul de plus de 10 %
Le produit d’exploitation du secteur Médias payants, qui inclut tous les quotidiens, hebdomadaires, magazines payants et centres d’impression, a baissé pour s’établir à 276.1 millions de francs (exercice précédent: 290.1 millions de francs). Les produits de la publicité dans les médias imprimés, dont la baisse se poursuit, sont le principal moteur de cette évolution.

Médias pendulaires et Commercialisation: pour la première fois avec Goldbach pour toute la période sous revue
Le secteur «Médias pendulaires et Commercialisation» inclut à présent les participations dans L’essentiel, Heute/heute.at et Metroxpress/BT ainsi que la société de commercialisation publicitaire Goldbach et la société Neo Advertising, active dans le domaine de la publicité Out-of-Home, en plus du groupe de médias 20 Minuten. Par rapport à l’exercice précédent, le segment Médias pendulaires et Commercialisation affiche un produit d’exploitation en hausse de 51.4 %, à 141.8 millions de francs. Celui-ci s’explique principalement par le rachat de Goldbach.

Places de marché et Participations: croissance du chiffre d’affaires – les investissements pèsent sur le résultat
Le secteur Places de marché et Participations qui inclut l’ensemble des offres numériques non journalistiques, a réalisé un produit d’exploitation de 137.0 millions de francs, soit une hausse de 9.7 % par rapport à l’exercice précédent, qui s’explique par une croissance organique et par le rachat de Zattoo Group. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) du secteur Places de marché et Participations a baissé à 42.1 millions de francs (exercice précédent: 53.2 millions de francs). Les raisons de ce recul sont notamment une charge d’exploitation accrue en raison du rachat de Zattoo Group, le lancement de la plateforme automobile carforyou.ch ainsi que les investissements dans du personnel supplémentaire pour le développement des plateformes numériques.

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close