Actualité

Apolo, le start-up studio de QoQa, incube la plateforme About You

Une loutre venant en aide à un raton laveur… ce n’est pas dans l’ordre des choses ! Pourtant, c’est ce que vient de se produire au sein de l’incubateur Apolo, le start-up studio de QoQa ,qui vient d’héberger la plateforme digitale About You. Une jeune pousse fribourgeoise qui a développé un outil permettant aux marques de faire des sondages en temps réel. Comment ça marche ? Simple, tout passe par l’application qui vous pose des questions quotidiennement et vous rémunère si vous y répondez (10ct par réponse). Un contrat financier essentiel avec les abonnés, comme nous l’explique le concepteur de cette application Julien Kolly : “Le but a été de constituer dès le départ une communauté suffisamment hétéroclite et forte afin d’éviter les biais méthodologiques.” Et rémunérer les réponses s’est avéré le moyen le plus rapide pour fidéliser le panel des sondés.

Révolutionner le marché du sondage
En six mois, About You a réuni 4500 personnes prêtes à donner leur avis. “Avec un taux de réponses de 70% ! ” Impressionnant, lorsque l’on sait que ce taux est organiquement de 1,8 %. Mais pour s’ouvrir au marché national, Julien Kolly avait besoin d’un coup de pouce et celui-ci est venu d’Apolo qui l’a intégré dans son écurie d’entreprises prometteuses. Comme l’explique Joann Dobler, partner chez Apolo, “Ce rapprochement est vertueux. Les marques qui viennent sur Qoqa.ch sont à la recherche d’avis du public. Notre communauté est très prête à interagir, il nous manquait un outil qui fonctionne avec la même éthique que nous.” Les fiançailles ont donc eu lieu et AboutYou va pouvoir profiter des synergies et des compétences du groupe QoQa pour poursuivre son développement et grignoter au moins 1% du marché des études (ndrl : un marché à CHF 600 millions).

De nouvelles solutions sont donc à venir. Mais pour l’instant, la dernière opération avec la marque Andros est déjà une première. En effet, l’application ne se limite pas aux seules questions quantitatives. “Nous pouvons déjà générer du drive-to-store en proposant du couponing.” Ici, les questions accompagnaient le lancement du nouveau jus à la pomme de cajou. Les sondés obtenaient un bon qui leur proposait de recevoir gratuitement une bouteille dans un centre Coop. Une fois reçue, ils pouvaient donner leur avis. “En 48 heures, la marque a ainsi pu savoir si ce nouveau goût était du goût du public et ainsi agir au plus vite.” L’autre avantage est le coût d’une telle opération qui est bien moins élevé que la constitution de panels qualitatifs.

Affaire à suivre…

 

 

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch