Actualité

Baisse de 18% du chiffres d’affaires pour TX Group au premier semestre 2020

À 431.2 millions de francs, le produit d’exploitation a diminué de 92.9 millions de francs par rapport à la même période de l’année précédente, où il s’établissait à 524.1 millions de francs. La baisse des chiffres d’affaires publicitaires due à des raisons structurelles et les annulations de réservations suite à la crise du coronavirus ont entraîné pour le premier semestre 2020 une baisse du chiffre d’affaires de 17.7 % par rapport à l’année précédente et, conjointement avec les amortissements devenus nécessaires, un résultat négatif au niveau de l’EBIT.Les entreprises 20 Minuten, Goldbach et Tamedia sont particulièrement affectées.

Des économies à court terme et l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail d’un montant global de 11.5 millions de francs ont permis de réduire les charges d’exploitation de plus de 40 millions de francs. Ainsi, les prestations de tiers de l’édition et de la rédaction ont baissé de 12.3 millions de francs et la charge de papier de 7.3 millions de francs, la diminution de la charge de papier résultant du recul de la quantité de papier, mais aussi de la réduction du prix du papier. Les autres charges d’exploitation ont en outre été réduites de 15.4 millions de francs.

TX Markets: valeurs record pour Ricardo et Tutti, JobCloud affecté par le ralentissement de l’économie
Par rapport à l’exercice précédent, TX Markets affiche un produit d’exploitation en baisse de 6.7 pour cent, à 100.8 millions de francs. Les plateformes de TX Markets ont été affectées à des degrés divers par la crise du Covid-19. Alors que cette dernière a engendré une baisse sensible des commandes chez JobCloud (50 pour cent en coentreprises), l’activité immobilière de Homegate s’est rapidement remise. Les plateformes Tutti et Ricardo ont même enregistré des valeurs record pendant le confinement. Globalement, il en a résulté une baisse du résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) à 38.8 millions de francs (exercice précédent: 44.8 millions de francs), les charges d’exploitation ayant été allégées de 1.0 million de francs grâce à l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail. Le résultat opérationnel avant effets de regroupement d’entreprises (EBIT adj.) s’est élevé à 35.8 millions de francs (exercice précédent: 42.6 millions de francs).

Goldbach: résultat marqué par la baisse de la publicité engendrée par le coronavirus, apaisement de la situation publicitaire à partir de juin
Par rapport à l’exercice précédent, Goldbach affiche un produit d’exploitation en baisse de 21.8 pour cent, à 61.1 millions de francs, qui s’explique par la crise du coronavirus et la situation globalement tendue sur le marché publicitaire. Après la forte baisse des réservations de publicités causée par le confinement, la situation de la publicité semble s’apaiser depuis juin 2020. Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) a baissé à –0.1 million de francs (exercice précédent: 13.6 millions de francs), les charges d’exploitation ayant été allégées de 3.7 millions de francs grâce à l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail. Le résultat opérationnel avant effets de regroupement d’entreprises (EBIT adj.) s’est élevé à –3.3 millions de francs (exercice précédent: 10.8 millions de francs).

20 Minuten: grand besoin d’information avec des accès record aux plateformes numériques, fort recul des recettes publicitaires
Au premier semestre, les accès aux plateformes numériques des médias pendulaires ont atteint un niveau record en raison du besoin d’information accru durant la crise. Malgré ces chiffres record, l’entreprise affiche une baisse des recettes publicitaires due au coronavirus. La publicité imprimée a en outre été affectée tout particulièrement par la baisse. Le produit d’exploitation des journaux pendulaires exclusivement financés par la publicité a ainsi baissé de 43.5 pour cent, à 39.8 millions de francs. Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) s’établit ainsi à –6.9 millions de francs (exercice précédent: 19.3 millions de francs), les charges d’exploitation ayant été allégées de 1.0 million de francs grâce à l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail. Le résultat opérationnel avant effets de regroupement d’entreprises (EBIT adj.) a reculé à –7.0 millions de francs (exercice précédent: 19.3 millions de francs).

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé