Actualité

Conseil du public RTSR : aucune remarque négative sur le traitement de No Billag

Siégeant à Lausanne le 23 avril dernier, le Conseil du public (CP) de la RTSR a procédé à l’analyse de l’ensemble des émissions relatives à la campagne concernant l’initiative No Billag à la RTS (radio et télévision), ainsi qu’à l’émission musicale De l’Espace sur Espace2.

Campagne No Billag

La campagne No Billag a fait l’objet d’une attention toute particulière par les journalistes et animateurs de la RTS. Ils avaient en effet à traiter tous les aléas de cette période avec rigueur et distance malgré le fait qu’ils se trouvaient directement impliqués par le résultat de ce vote.

Le Conseil du public a constaté que le travail journalistique n’a donné lieu à aucune remarque négative et que les faits rapportés furent vérifiés et le travail de recherche préparatoire correctement effectué. Les collaborateurs de la RTS se sont montrés objectifs et respectueux, autant face aux personnes qu’aux avis qu’ils ne partageaient pas.

Les différents débats, comptes rendus de manifestations, de conférences de presse et de sondages ont fait l’objet de traitements équilibrés, factuels et dépassionnés du sujet. Le CP a pu ainsi mesurer l’effort produit par chacun des professionnels pour donner au public tous les éléments susceptibles d’étayer son choix.

De l’Espace

Cette émission d’une heure de programmation musicale non thématisée mais colorée, sans animation conventionnelle, diffusée en début d’après-midi sur Espace 2 et reprise le soir sur La Première a suscité de l’étonnement, suivi par un constat de qualité dans l’originalité de l’offre.

Le Conseil du public a apprécié la construction de l’émission, faite d’enchaînements, de changements de style, de rythme et de tonalité harmonieux. On passe sans brusquerie d’un thème à un autre, on se laisse guider avec plaisir !

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé