Actualité

Depuis 10 ans, le succès éditorial du magazine LandLiebe s’est maintenu. Désormais ce titre cherche une nouvelle vie en ligne

Véritable phénomène d’édition, le magazine de Ringier Axel Springer “Schweizer LandLiebe” a vu le jour voici 10 ans. Pour marquer cet anniversaire, la présentation a été rafraîchie et ce titre va se développer en n ligne avec des webinaires spéciaux.

LandLiebe” montre la Suisse rurale d’une manière authentique et terre-à-terre. Le magazine est publié tous les deux mois depuis 2011 et est désormais le deuxième magazine payant de Suisse avec 616 000 lecteurs*. “À l’époque, nous n’aurions jamais cru que nous atteindrions tant de lecteurs”, déclare André Frensch, rédacteur en chef de “LandLiebe”, qui est présent depuis le tout début. “Nous sommes d’autant plus fiers de ce que nous avons accompli au cours des dix dernières années.”  En effet, au fil des ans, Swiss LandLiebe a créé un véritable écosystème avec son édition imprimée, sa propre série de livres, des semaines de randonnée et de nombreux cours sur des sujets tels que l’écriture à la main ou la sculpture traditionnelle de vaches en bois.

Alexander Theobald, CEO de Ringier Axel Springer Suisse : “Le ‘LandLiebe’ est une histoire à succès impressionnante et un véritable événement unique dans le paysage médiatique suisse.” Ceci expliquant certainement cela, la rédaction de “LandLiebe” n’est pas située au centre ville, mais dans une maison de campagne à Herrliberg, au-dessus du lac de Zurich. Là, autour du jardin interne, de nombreuses productions photographiques pour le magazine sont également réalisées. “Au travail, nous voyons le bétail paître et entendons les poulets glousser”, explique André Frensch. “Nous voulons rendre cette idylle et cette décélération accessibles à nos lecteurs. Ce faisant, nous montrons la vie à la campagne sous toutes ses facettes et nous suivons toujours le cours naturel des saisons – un numéro d’hiver, par exemple, a des thèmes complètement différents de ceux d’un numéro comme maintenant en été”.

Du print au web
À partir d’aujourd’hui, l’édition imprimée apparaît dans une mise en page légèrement adaptée ainsi qu’avec une table des matières révisée. À l’avenir, “LandLiebe” se concentrera également de plus en plus sur les contenus numériques : le site web doit devenir une plaque tournante centrale pour la communauté, où, entre autres, les cours en ligne lancés l’année dernière doivent être développés. “Avec les webinaires, nous avons touché un autre nerf de la communauté “LandLiebe””, déclare Michael Moersch, Chief Digital Officer chez Ringier Axel Springer Suisse. “Au cours des prochaines années, le magazine populaire se transformera de plus en plus en une lovebrand cross-média.”

F

 

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch