Actualité

En août, la pression publicitaire a dépassé de 9,3% celles de l’année précédente

Selon l’institut Media Focus, le mois d’août se termine avec une pression publicitaire brute de 392,7 millions de francs et surpasse ainsi le mois précédent de 6,3%. Par rapport au même mois de l’année dernière, l’augmentation est de 9,3%.

Cette hausse est due au fait que 12 secteurs sont parvenus à accroître leur pression publicitaire de plus de dix pour cent. A eux seuls, les cinq meilleurs annonceurs sont à l’origine de près de la moitié de cet accroissement sur un an.

 

Le classement des secteurs reste inchangé par rapport au mois dernier
12 des 21 secteurs d’activité ont pu accroître leur pression publicitaire de plus de dix pour cent. Le secteur Manifestations est le grand gagnant du mois d’août (+81,2%). Après avoir été privée d’événements pendant de longs mois, la Suisse se réjouit de les retrouver et augmente nettement sa pression publicitaire en la matière. Les concerts, les open airs et la Journée du Cinéma Allianz sont les principaux acteurs de cette hausse.

Le secteur Loisirs, Gastronomie et Tourisme, fortement éprouvé par les restrictions dues au coronavirus, a également affiché une pression publicitaire nettement plus élevée (+30,1%). Trivago, TUI et Booking.com ont considérablement renforcé leurs actions publicitaires. La publicité pour les prochaines destinations de vacances a surtout lieu en ligne. Les autres secteurs gagnants sont Médias (+52,3%) et Produits tabagiques (+34,3%).

Télécommunications et Initiatives & campagnes en recul
Tandis qu’en juillet, six secteurs d’activité avaient réduit leur pression publicitaire, on n’en compte que deux en août. Initiatives & campagnes poursuit son net recul (-21,5%) entamé le mois précédent. Le secteur avait pu afficher une augmentation considérable (+32,7%) en août 2020 grâce aux campagnes politiques et à la votation populaire du 27 septembre. Il faudra voir si les résultats de septembre seront du même ordre en raison de la votation populaire du 26 septembre prochain. Il est possible que la pression publicitaire n’augmente qu’un mois plus tard, pour le «mariage pour tous» et l’«allègement des impôts sur les salaires».

Le secteur Télécommunications, qui faisait partie des grands gagnants du mois d’août 2020, perd nettement en pression publicitaire un an plus tard (-25,2%).

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé