Actualité

En juin, la pression publicitaire a accusé un léger recul

Avec 482,7 millions de francs bruts, le mois publicitaire de juin enregistre une hausse de 15,6% par rapport à l’année précédente. La forte tendance à la hausse ressentie les cinq premiers mois est donc en léger recul.

Contrairement aux années pré-pandémie, il n’y a cependant pas de recul significatif de la pression publicitaire en juin. Par conséquent, le premier semestre publicitaire 2022 se clôture avec 3149,8 millions de francs bruts. Le marché publicitaire suisse dépasse ainsi de 41,3% la valeur de l’année dernière, de 37,6% celle de 2020 et même de 8,6% celle de 2019.

Un commerce de détail avec une nette avance
16 secteurs ont vu leur pression publicitaire augmenter en juin. Ce sont surtout les secteurs Produits tabagiques (+163,6%), Énergie (123,0%) et Télécommunications (108,7%) qui sortent gagnants et affichent une pression publicitaire à trois chiffres. Le secteur Événementiel (+88,3%) affiche également une tendance à la hausse.

Les trois principaux secteurs sont Commerce de détail (+24,3%), Loisirs, Gastronomie et Tourisme (+33,8%) et Construction, industrie et ameublement (+63,1%). Ceux-ci ont également vu leur pression publicitaire augmenter en juin et affichent deux chiffres.

Ces secteurs occupent également les marches du podium AAJ. Le secteur du Commerce de détail continue d’y être plus fort, devançant nettement les secteurs Construction, industrie et ameublement et Loisirs, Gastronomie et Tourisme.

Le secteur Nettoyage en baisse
Cinq secteurs enregistrent une baisse de la pression publicitaire par rapport au même mois de l’année précédente. Le secteur Produits alimentaires enregistre la plus grande baisse (-35,2%). En valeur absolue, ce sont surtout les segments de produits Barres chocolatées, Fromage (à pâte dure + en tranches), Pralines, Fromage (frais) et Biscuits (sucrés/biscuits) qui sont à l’origine de cette évolution négative.

Comme les mois précédents, le secteur Nettoyage (-30,8%) affiche une forte baisse. Celui-ci est également en sensible retrait pour la valeur AAJ (-37,6%), ce qui le place au plus bas du classement.

Parmi les grands perdants de juin se trouvent également les secteurs Initiatives et campagnes (-26,7%), Cosmétiques et soins du corps (-26,3%) et Transports (-7,4%).

Pour la valeur AAJ, seul le secteur Automobile (-4,8%) se situe légèrement en-dessous de la valeur de 2021.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter