Actualité

La forte augmentation de la pression publicitaire en mars confirme la relance

Comme l’a enregistré Media Focus, le marché publicitaire suisse a continué de croître de manière significative en mars 2018. Avec 697.8 millions de francs bruts, la pression publicitaire a augmenté de 34.3 % par rapport au mois précédent (sans les données en ligne : 560.4 MCHF). Par rapport à l’année précédente, cela représente une augmentation de 27.4 % (sans les données en ligne : 2.4 %). Encore une fois, les secteurs des loisirs, gastronomie, tourisme et des services ont mené un combat acharné pour occuper la première place.

Intégration des données: Internet et TV
Depuis janvier 2017, les tendances du marché publicitaire comptabilisent les données de publicité par recherche sur ordinateur parmi les données du groupe de médias Internet. Depuis la clôture des données du mois de juillet 2017, les recherches sur téléphone portable sont intégrées aux statistiques publicitaires de Media Focus. En janvier 2018, les données recueillies pour la Suisse romande ont également été intégrées sur la base de dizaine de milliers de critères de recherche français (parts de la recherche YTD : 87 % DE/13 % FR).

Depuis mars 2018, les données YouTube (display et vidéo) sont également incluses dans le rapport des tendances du marché publicitaire, et ce, rétroactivement à partir de janvier 2018 (part du mix de médias YTD 1 %).

Par ailleurs, depuis janvier 2018, le groupe de médias TV comprend le sponsoring télévisé et les formes de publicité Pre Split, Post Split, Single Split et Time.

Nouveauté : Intégration des données YouTube
Le groupe de médias Internet comptabilise désormais des données YouTube (Video Pre-Rolls et Display). Celles-ci ont été intégrées avec effet rétroactif à partir du mois de janvier 2018. Au mois de mars, la part de YouTube dans le groupe de médias Internet était de 3 pour cent. Elle était d’1 pour cent dans le mix de médias. Plus de 600 annonceurs, notamment Apple, Swisscom et Wix.com, utilisent ce canal pour atteindre leurs groupes cibles.

Le secteur des loisirs, de la gastronomie & du tourisme connaissent une nouvelle phase ascendante
Le secteur des loisirs, de la gastronomie & du tourisme reste en tête de liste – du moins pour ce qui est du cumul annuel jusqu’à ce jour. Après un certain recul (-28 %) en février, le secteur reprend du poil de la bête au mois de mars (+24 %). Le secteur des services maintient sa seconde place, mais la médaille de bronze change de main : Le secteur des constructions, de l’industrie et de l’ameublement l’emporte avec une pression publicitaire de 59.4 millions au mois de mars, aux dépens des secteurs commerce de détail et véhicules qui descendent respectivement en place 4 et 5.

Le secteur des services met le cap sur les recherches
Pour la première fois en 2018, le secteur des services est en tête au mois de mars avec Comparis, Siroop et Co. Sa pression publicitaire de 66.5 millions lui permet de passer juste devant le secteur loisirs, gastronomie & tourisme. Ce bond en avant de 89.7 pour cent correspond à la troisième plus forte augmentation par rapport à l’année précédente. Seuls les groupes de produits campagnes politiques et IT, Hard & Software ont réussi à faire encore mieux (respectivement +109.2 % et +90.7 %).

Le secteur du tabac en baisse et moins de publicité pour les voitures neuves
Comme d’habitude, l’industrie du tabac se situe au bas de l’échelle et subit encore une fois une baisse en mars (-13,7 %) par rapport à l’année précédente. Les secteurs des médias (-12,5 %), des événements (-7,7 %) et de l’automobile (-6,7 %) perdent eux aussi du terrain par rapport à 2017. Le groupe de produits VP (nouveaux) inclus dans ce dernier chiffre a même enregistré une baisse de 14 %.

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer